Peindre chez soi : comment réaliser des travaux de peinture simples et efficaces ?

Les travaux de peinture peuvent être très agréables, surtout si vous réussissez en peu de temps à changer la couleur de vos murs ou plafonds.

Pour accomplir cette tâche avec succès, il est toutefois nécessaire de respecter plusieurs points essentiels.

  1. Se préparer à peindre : la préparation nous permet d’obtenir de meilleurs résultats et d’éviter les erreurs qui peuvent ruiner notre projet. On prépare les murs et les supports à peindre.
  2. On s’équipe correctement : même si on ne peint pas souvent, pas de bons travaux, sans bon outillage.
  3. On privilégie des peintures faciles à appliquer : l’acrylique sera plus indiquée pour vos travaux intérieurs.
  4. On prend le temps : on n’essaie pas d’économiser du temps sur le séchage. On prévoit donc de peindre sur 2 jours pour être tranquille.

En respectant tout ceci, vos travaux devraient se passer sans encombre.

On prépare les murs

Avant de commencer à peindre, on va s’assurer que les murs sont en bon état. Il est donc nécessaire d’éliminer toute trace de saleté, de graisse ou de vernis sur les murs.

Pour ce faire, nous utilisons un détergent ou un dégraissant mélangé à de l’eau chaude. Nous l’appliquons sur le mur et le laissons agir pendant environ 10 minutes. Ce lessivage a le mérite de laisser les murs propres après rinçage.

Si vous notez des imperfections ou des trous, corrigez-les. Vous pouvez utiliser un enduit de rebouchage, ainsi qu’un enduit de lissage pour finir la réparation..

Vous pouvez ensuite procéder à l’apprêtage des murs en utilisant un primaire d’accrochage. Celle-ci offre une excellente adhérence et une meilleure couverture de la peinture. On évite ainsi le phénomène de transparence.

Une fois préparés, les murs peuvent être peints.

On prépare le chantier

A l’aide de bâche plastique et de ruban de masquage, nous couvrons les objets et les meubles afin de ne pas les tâcher ou les endommager.

Nous protégeons également le sol en appliquant la bâche. Nous protégeons également les plinthes et tous les éléments susceptibles d’être tachés.

Conseil de pro : regroupez tous les meubles et accessoires au centre de la pièce si vous ne pouvez pas vider l’espace. Vous protègerez l’ensemble sous une bâche plastique.

Une fois tout bien dégagé et protégé, on peut passer à l’application de la peinture.

Le choix du matériel de peinture

Voici la liste de l’outillage nécessaire :

  • Escabeau.
  • Rouleau (adapté au support et à la peinture).
  • Pinceaux (rechampi et dégagement des angles).
  • Camion : pour stocker la peinture et charger le rouleau à chaque passage.
  • Eventuellement une perche : un long manche à adapter sur votre rouleau de peinture, très pratique pour peindre les murs hauts ou le plafond.
  • Equipez-vous des protections adéquates : lunettes de protection, gants et masque.

Bien équipé, vous pourrez travailler correctement, pour un rendu satisfaisant.

Calculer la quantité de peinture nécessaire

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, calculez la quantité de peinture nécessaire à l’aide de cette formule

Largeur des murs x hauteur des murs x 0,75 = total des litres de peinture nécessaires

Par exemple, une pièce de 6 m de haut sur 6 m de large nécessite 6x6x0,75=21 litres de peinture. Cela dépend de l’opacité de la couleur que vous allez prendre évidemment. Mais cette formule est fiable, surtout pour de l’acrylique d’ailleurs.

Peindre les murs

Tout est prêt, vous pouvez donc passer directement à la peinture.

On commence par dégager les angles au pinceau avant d’aller plus loin. Une fois les angles dégagés, vous pouvez commencer à peindre au rouleau. Il est recommandé de travailler par carrés.

En clair, on peint un carré d’un mètre de côté, puis on continue. En travaillant ainsi, vous aurez l’assurance de n’oublier aucune zone et d’obtenir un résultat homogène.

Il est essentiel d’appliquer plusieurs couches fines, car avec le temps et la lumière, l’opacité peut se développer et donner un effet plus uniforme.

Corriger les irrégularités

Une fois que la couche de peinture a séché, vérifiez les éventuelles irrégularités de ton ou d’opacité. Plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Si nécessaire, appliquer une deuxième couche. Vous pouvez également appliquer des glacis ou des vernis pour enrichir l’effet de la peinture.

Conseil de pro : utilisez un pinceau, vous pourrez ainsi mieux contrôler l’intensité du glacis. Si nécessaire, utilisez un vernis à l’eau plutôt qu’un vernis brillant par exemple.

Une seconde couche est généralement nécessaire. Elle garantit un bon rendu en termes de couleur, tandis qu’elle forme une couche bien protectrice sur le mur.

A vos pinceaux !

En suivant chacune de ces étapes, vous arriverez à réaliser une rénovation intérieure simple, à moindre frais, et à votre goût.

Toutefois, si le travail que cela représente vous décourage, contactez un peintre professionnel pour qu’il le prenne en charge.

Mais faites vous confiance, vous allez voir, il est possible de peindre simplement et d’obtenir un bon résultat. Le tout est d’être méthodique, minutieux et patient.