Comment purifier l’air de votre maison, éviter la moisissure et éliminer ses polluants ?

Saviez-vous que pour l’Union Française des Consommateurs, la pollution interne peut être jusqu’à sept fois plus importante que la pollution externe ? Heureusement, les allergies, les problèmes respiratoires et l’humidité dans les maisons, peuvent aujourd’hui être traités efficacement. Le secret, est de savoir comment purifier l’air de la maison, en adoptant des mesures simples qui transformeront votre habitat en une véritable oasis de bien-être.

La prévention avant toute chose

Avant de vous demander comment purifier l’air de votre maison, essayez d’agir plus en amont, en vous demandant comment éviter d’introduire dans votre maison des polluants nocifs pour votre santé. Les gestes utiles en ce sens sont variés, et vont de l’adoption de détergents et déodorants naturels par exemple, jusqu’au choix de meubles en bois certifié et traités sans peintures toxiques pour la santé.

De l’hygiène aux plantes : les remèdes naturels qui agissent comme purificateurs d’air

Dans une recherche récente sur la qualité de nos intérieurs, l’équipe qui a mené l’étude a identifié 45 substances nocives, dont certaines sont potentiellement cancérigènes, qui étaient imbriquées dans 90% des échantillons de poussière prélevés. Ces résultats montrent l’importance d’un nettoyage quotidien de l’habitat, qui doit s’accompagner d’une ventilation adéquate. Si vous n’avez pas de système de VMC à double flux, ouvrir les fenêtres 30 minutes par jour, suffit à recycle l’air d’une maison ou un appartement. Attention, si vous vivez en pleine agglomération, prévoir une ventilation en dehors des pics de circulation urbaine.

Une autre suggestion pour assainir l’air de la maison provient de la NASA, qui a découvert l’action purifiante de certaines espèces végétales. En effet, si le ficus benjamina s’avère particulièrement adapté contre le benzène et le formaldéhyde, le spatifillo absorberait tous les principaux composés organiques volatils (COV). Solution écologique et esthétique, puisque vos plantes se chargeront d’absorber tous les composants nocifs à votre santé, et vous offriront un très joli rendu esthétique dans votre pièce de vie.

Purifier l’air de votre maison avec la technologie moderne

Si vous songez à acheter un nouveau climatiseur fixe ou mobile pour votre habitat, le conseil est d’opter pour les touts derniers modèles qui, en plus de rafraîchir l’environnement, sont également capables de le désinfecter. Dyson a travaillé en ce sens et propose aujourd’hui son Dyson Pure Cool, un ventilateur qui purifie et rafraîchit l’air de votre pièce. Sinon, vous pouvez toujours utiliser un purificateur d’air classique pour la maison, de préférence équipé d’un filtre HEPA, capable d’emprisonner jusqu’à 99,97% des particules d’un diamètre de 0,3 micron ou plus. Pour en savoir plus, quelques modèles de purificateurs d’air sont disponibles sur ce site. On trouve des appareils avec de bonnes performances à partir de 100 euros de nos jours.

Quels effets la condensation peut-elle avoir sur votre santé ?

Un manque de ventilation causé par des maisons étanches à l’air peut provoquer de grandes quantités de polluants intérieurs qui peuvent entraîner des problèmes tels que la moisissure, l’humidité et la condensation dans la maison. Ces polluants peuvent avoir de graves conséquences sur la santé, comme l’asthme. L’asthme est une affection respiratoire causée par des spasmes dans les bronches des poumons qui peuvent entraîner une respiration difficile et qui est généralement liée à des allergies et à une hypersensibilité. L’asthme commence le plus souvent pendant l’enfance, mais la qualité de l’air intérieur se détériorant de plus en plus, de plus en plus de personnes sont susceptibles de développer de l’asthme.

Les recherches montrent que les maisons qui connaissent l’humidité et la moisissure peuvent entraîner le développement d’une première crise d’asthme chez les jeunes enfants. Nous savons depuis longtemps que l’humidité et les moisissures aggravent l’asthme si vous en souffrez déjà… Mais c’est l’une des premières fois que la science arrive à montrer que les moisissures peuvent en fait provoquer l’apparition de l’asthme.

Cette étude a également révélé que plus la présence de moisissures était importante, plus il y avait de cas d’asthme.

La condensation peut-elle provoquer de l’asthme ?

On pense que la moisissure, plus que tout autre allergène, peut être responsable du déclenchement d’un asthme sévère. L’étude du Dr Shorter a porté sur les maisons de 150 enfants qui avaient récemment consulté leur médecin généraliste pour leur premier médicament contre l’asthme. L’étude a ensuite comparé les résultats aux foyers de 300 autres enfants qui n’avaient jamais présenté de symptômes d’asthme. Ils ont constaté qu’il y avait plus de risques de moisissures et d’humidité dans les maisons des enfants qui avaient récemment consulté leur médecin généraliste pour des symptômes liés à l’asthme. Il était évident que plus il y avait de moisissures, plus les enfants couraient le risque de développer de l’asthme pour la première fois.

Des problèmes tels que l’humidité et les moisissures peuvent non seulement provoquer de l’asthme, mais aussi d’autres problèmes respiratoires tels que des allergies, des bronchites et même des maladies pulmonaires. Certaines personnes peuvent développer de l’asthme, ou bien celui-ci peut être aggravé par l’humidité ou les moisissures. Cela se produit lorsque des spores de moisissure pénètrent dans votre nez, ce qui peut provoquer des symptômes d’allergie tels que l’éternuement et la toux. Si les spores de moisissure pénètrent dans vos poumons, c’est ce qui peut déclencher l’asthme. Certaines personnes peuvent développer une maladie plus grave appelée aspergillose broncho-pulmonaire allergique – c’est le cas lorsqu’une personne a une réponse à la fois allergique et inflammatoire aux spores de moisissure. Les symptômes de l’aspergillose broncho-pulmonaire allergique sont similaires à ceux de l’asthme, y compris une respiration sifflante, la toux et l’essoufflement.

Il est important de se rappeler que la moisissure et l’humidité ne sont pas bonnes pour nous, que ce soit en petites quantités et sans créer de problèmes, mais cela peut entraîner des problèmes futurs qui passent d’abord inaperçus. Bien que nous sachions que l’asthme peut être initialement déclenché par l’humidité et les moisissures, nous devons savoir que pour ceux qui en souffrent déjà, l’asthme et les problèmes respiratoires peuvent aggraver leurs symptômes et leur état.

Comment éviter l’apparition de moisissure et améliorer la qualité de l’air intérieur ?

La seule et unique clé pour éviter le développement moisissure est d’assurer un bon renouvellement de l’air grâce à un système de ventilation performant.

A propos de ventilation, au détour de nos recherches il est apparu qu’un tout nouveau système de VMC double flux sans conduit (que vous pouvez voir sur leur site) accessible et très performant qui a vu le jour ces derniers temps. Développé pour éviter la contrainte technique qu’est le déploiement d’un réseau de conduits d’aération dans la structure de la maison, ce système de vmc haut de gamme consiste en une unité complètement autonome. Ce système de vmc double flux décentralisée de dernière génération est en plus un achat écologique car l’unité permet même d’énormes économies de chauffage car le système possède un échangeur de chaleur en céramique dans le caisson. Quand le thermomètre est bas par exemple, l’air ambiant aspiré par le moteur au sein du caisson est passé dans la VMC et réchauffe à une pièce de céramique. Lorsque le sens de l’air change, toutes les quelques dizaines de secondes environ, l’air froid entrant est réchauffé avant d’être diffusé dans la maison.

Enfin, si vous vous demandez comment purifier l’air de votre maison pendant que vous êtes en cuisine, la réponse est de vous concentrer sur la toute dernière génération de hottes aspirantes ou les VMC pour cuisine. Celles de la marque Faber par exemple, avec la technologie SIl & Still, éliminent complètement les dépôts, la condensation et les odeurs alimentaires, et transforment la cuisine en un coin de bien-être, le tout avec une esthétique de toute beauté.