Comment bien ramoner sa cheminée pour cet hiver ?

Le ramonage est une activité qui consiste à éliminer les dépôts de suie, de goudron ou de résine qui se trouvent à l’intérieur d’une cheminée.

Il importe de faire ce nettoyage chaque année conformément à la législation en vigueur dans votre zone d’habitation.

Pour ce faire, il est conseillé d’avoir une idée des techniques qui vous permettront de faire un tel nettoyage.

Ainsi, nous vous présentons la marche à suivre pour ramoner votre cheminée en toute sécurité.

Vérifier si votre cheminée est prête à être ramonée

Avant de ramoner, il faudrait, dans un premier, temps vérifier si toutes les conditions sont requises pour faire un tel nettoyage.

Pour cela, vous devez commencer par voir si cette partie de votre maison est assez sale pour être ramoné.

Avec une lampe, vous pouvez observer l’intérieur du conduit de votre cheminée.

Si possible, vous pouvez gratter l’intérieur avec un crayon ou un couteau en vue de mesurer l’épaisseur de la couche.

Dès que celle-ci est supérieure à 3 millimètres, vous devez envisager un ramonage.

La vérification prend également en compte la prise des dimensions de votre cheminée afin de préparer le matériel nécessaire pour le nettoyage.

D’un autre côté, si vous avez ramoné votre cheminée il y a plus d’un an, cette phase devient facultative.

En effet, selon la législation en vigueur, il est obligatoire que cette partie de votre maison soit nettoyée une fois par an tout au moins.

Faire le nettoyage de votre cheminée du haut vers le bas

Pour faire le nettoyage de l’intérieur de votre cheminée, vous avez besoin de vous procurer le matériel adéquat. Vous aurez entre autres besoin des équipements suivants :

  • une brosse pour cheminée
  • un tube d’extension
  • une bâche en plastique
  • un masque et des lunettes
  • un balai
  • une échelle assez haute.

Kit de ramonage et enrouleur

Chaque équipement joue un rôle spécifique dans le ramonage de la cheminée de votre maison.

N’hésitez pas à consulter le site spécialisé Prokam pour choisir un kit ou enrouleur de ramonage.

Si ces matériels sont réunis, les travaux de ramonage peuvent commencer.

Pour cela, vous devez dans un premier temps mettre la combinaison qui vous évitera de vous salir ou d’avoir de la poussière dans les yeux.

Après cela, vous devez installer l’échelle qui vous servira quant à lui à monter sur le toit. Ensuite, à l’aide de la brosse pour cheminée encore appelée hérisson, vous pouvez commencer le nettoyage.

Faites des mouvements de va-et-vient en vous servant de la première section de l’extension de la brosse.

Au fur et à mesure que le ramonage évolue, vous devez étendre la brosse afin d’atteindre toute la paroi de la cheminée du haut vers le bas.

Pour finir, il faudrait par la suite nettoyer le foyer de la cheminée. Pour cette étape, vous aurez besoin de la petite brosse métallique. C’est également une façon de retoucher les parties que vous auriez pu manquer avec l’extension du hérisson.

Nettoyer la cheminée à partir du bas vers le haut

Cette méthode constitue une alternative à la première technique. En effet, il s’agit ici de commencer le nettoyage de votre cheminée par le bas en utilisant le tube de section associé avec le hérisson.

En faisant des mouvements de va-et-vient du bas vers le haut, vous pourrez ainsi commencer le ramonage de votre cheminée à partir du foyer. Ajoutez chaque fois une extension lorsque la section du tube n’atteint pas certaines parties de la paroi. Répétez l’opération jusqu’à ce que toute la paroi reçoive un coup de brosse et fasse peau neuve.

Il faut noter qu’il est important de mettre la combinaison afin de vous protéger au cours du nettoyage.

Il est également possible d’utiliser un système de poulies pour ramoner votre cheminée.

Pour cette méthode, il vous faudra de l’assistance.

En effet, le système de poulies qui sera utilisé implique la fixation de deux cordes de part et d’autre de la cheminée. La personne qui se trouve sur le toit doit maintenir une partie de la corde et envoyer la seconde partie au fond de la cheminée.

De son côté, celui qui est en bas sera chargé de maintenir la seconde extrémité.

De commun accord, il faudra faire des allers-retours sur toute la longueur de la cheminée pour effectuer le ramonage.

Enfin, quelle que soit la méthode utilisée, vous devez ramasser tous les résidus à la fin du nettoyage.

Aussi, veillez à verser tout le contenu de la bâche étalé sur le sol dans une poubelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *