Charpente en bois : comment se prémunir des insectes nuisibles?

La charpente est un élément clé de la toiture. Elle en détermine la forme et supporte la charge des autres éléments la composant. Pour assurer la pérennité de la structure, il est essentiel de la traiter avec soin. Contrairement aux charpentes en béton ou en métal, celles faites en bois sont plus fragiles. En effet, elles sont souvent sujettes aux attaques des insectes ravageurs. Pour préserver leur bon état, elles doivent alors faire l’objet d’un traitement préventif. Justement, nous allons voir comment se prémunir de ces nuisibles.

La nécessité de diagnostiquer sa charpente en bois ?

À l’instar des autres composants de la maison, la charpente en bois mérite une vive attention. Qu’elle soit ancienne ou récente, elle doit être inspectée régulièrement. Ceci étant fait afin de constater les dégâts qu’auront laissés l’humidité ou les insectes ravageurs.

En général, le bois utilisé pour la fabrication d’une charpente est traité au préalable. Néanmoins, ce traitement perd de son efficacité au fil du temps. Pourtant, la charpente est susceptible d’être attaquée par les insectes xylophages comme les termites, les vrillettes, les capricornes ou encore les champignons lignivores. Pour éviter cela et pour préserver sa solidité, le traitement en question devra être renouvelé.

En outre, sachez qu’il est préférable de faire appel à ce couvreur charpentier dans les Pyrénées Atlantiques pour opérer le diagnostic de la charpente. Grâce à son expertise et sa connaissance des insectes, il pourra déterminer l’ampleur des dégâts et proposer des solutions adéquates. Néanmoins, vous pouvez opérer un constat visuel avant son intervention. Les moisissures, les copeaux de bois et les petits trous sur la charpente témoignent de la présence des insectes nuisibles. Le cas échéant, l’application d’un traitement curatif s’impose. Toutefois, si vous n’avez constaté rien de tel, il suffit de procéder au traitement préventif de la charpente.

Aperçu des spécificités du traitement préventif de la charpente 

À côté du traitement curatif de la charpente, sachez que vous pouvez tout à fait solliciter les services d’un couvreur professionnel pour la mise en œuvre du traitement préventif. Pour trouver un artisan qualifié, n’hésitez pas à faire des recherches sur Internet et demander à vos proches.

En principe, l’application d’un traitement préventif sur la charpente est requise lorsqu’elle est très ancienne ou si elle date de plus de cinq ans. Dans ces cas de figure, l’effet de l’ancien traitement s’est probablement estompé. Pour éviter les mauvaises surprises, il convient donc de le renouveler.

Par ailleurs, même si votre charpente est saine, il est plus prudent de la traiter. Le traitement de la charpente se fait par injection de produit fongicide et d’insecticide dans le bois. D’autres traitements sont à prévoir dans la mesure où votre région est sujette à la propagation des insectes xylophages. Retenez que cette opération coutera moins cher que la mise en œuvre d’un traitement curatif. D’ailleurs, elle vous épargnera des travaux de rénovation de la charpente qui sont relativement onéreux. Sachez que le bon état de cet élément de toiture constitue un bon point dans le cadre de la vente immobilière. En effet, le spécialiste en travaux de toiture a l’obligation de fournir à son client un certificat attestant l’absence d’insectes xylophages à l’issue de son intervention. Un tel document est de plus exigé par les règlementations en vigueur avant la mise en vente de la propriété.