Trouver un plombier à Paris

Canalisations bouchées, fuite de chauffe-eau, panne de chauffage ; il existe autant de problèmes en plomberie que d’appareils différents. Ajouté à cela le fait que chacun de ces appareils est indispensable au confort dans votre logement ; et l’on se trouve en présence d’un domaine d’activité dont les réparations se doivent d’être rapides et efficaces.

Seulement, en habitant à Paris, et à moins d’avoir été l’un des maillons d’un bouche-à-oreille honnête, il est très difficile de trouver le plombier parisien idéal au milieu de la véritable fourmilière d’entreprises présentes dans la capitale. Pour vous donner un ordre d’idée, rechercher une entreprise de plomberie parisienne sur Pages Jaunes, c’est tomber sur 28 pages contenant chacune 20 résultats. Même en supprimant les résultats non pertinents ou qui ne sont plus d’actualité, cela laisse plusieurs centaines d’entreprises de plomberie que vous pouvez employer dans le cadre d’installations, de réparations ou de dépannages. Seulement, est-ce que toutes ces entreprises méritent votre argent et votre confiance ?

Eviter une arnaque en plomberie

L’appât du gain et le caractère impérieux du domaine plombier ont favorisé l’émergence et la florescence d’entreprises aux méthodes purement malhonnêtes. Si éviter ces individus peut s’avérer être une tâche impossible, il reste quand même possible d’éviter leurs pièges. Pour cela, une seule solution : connaître leurs méthodes.

Règle numéro 1 : un plombier sérieux rédigera toujours un devis détaillé

Méthode malheureusement très répandue, certains plombiers évitent volontairement la rédaction d’un devis détaillé dans un désir d’arnaquer le client. Pourquoi ? Tout simplement car le devis fait office de bouclier ; de contrat préliminaire et tacite donnant une idée des coûts et facturations à venir. Son absence laisse donc la porte grande ouverte à l’établissement, post-intervention, de tarifs très élevés. Un bras de fer peu scrupuleux qui, bien souvent, oblige le client à payer une somme que jamais il n’aurait imaginé débourser. Pour plus de sérénité, il vous faut exiger un devis, mais également avoir une idée des montants en vigueur dans la capitale.

Règle numéro 2 : l’avis du plombier compte, mais celui de son concurrent aussi

Encore un fléau commun dans le domaine plombier : les prestations supplémentaires et inutiles proposées au client. Peut-être cela vous est déjà arrivé ; léger dysfonctionnement de robinetterie, vous appelez un technicien qui au cours de l’intervention adoptera le ton de la gravité et de l’urgence, pour vous faire penser que votre problème est bien plus complexe que vous le pensiez. De là, il vous proposera peut-être de changer l’intégralité de la robinetterie ; et pour peu que vous soyez impatient ou inexpérimenté, vous serez tenté d’accepter. L’erreur à ne pas faire. C’est pourquoi, avoir recours à un plombier n’est pas incompatible avec l’apprentissage du fonctionnement des appareils ; pour éviter qu’un « expert » malhonnête ne profite de votre naïveté. Si malgré tout vous ne vous sentez pas en confiance ; faîtes jouer la concurrence. Vous ne trouverez pas de critique plus honnête qu’un concurrent face à un autre.

Règle numéro 3 : le démarchage plombier est illégal

Réprimé par la loi, le démarchage plombier est probablement le signe le plus voyant qui témoigne de la malhonnêteté d’un technicien. Pas besoin d’explications supplémentaires : si vous appelez un dépanneur plombier et que celui-ci en profite pour se livrer au commerce de son matériel ; il n’est pas honnête, en plus d’être dans l’illégalité. Vous n’êtes donc, en aucun cas, forcé à accepter le matériel à sa disposition.

En suivant ces trois règles, vous aurez plus de facilité pour éliminer les techniciens peu scrupuleux et dénicher un plombier honnête, fiable, aux services de qualité pour des tarifs acceptables. Bonne chance !