Se débarrasser des blattes germaniques

Parmi les nuisibles, les blattes germaniques (qui font partie de la famille des cafards) sont souvent citées. Les blattes disposent d’une grande capacité de survies et d’adaptations à son environnement. Pour cette raison, l’infestation peut devenir vite incontrôlable et difficile à gérer.

Que faut-il faire pour s’en débarrasser ? Voici nos conseils pour y venir à bout !

Une blatte, à quoi ça ressemble ?

Dans la famille des cafards, nous allons parler des blattes germaniques. Mesurant de 1 à 2 cm de long c’est la plus petite des espèces de la famille, mais aussi la plus répandue dans nos régions françaises, mais aussi européennes. Ce cafard possède deux stries parallèles foncées qui partent de la tête et se rendent à la base des ailes, qui sont plus longues chez la femelle que chez le mâle. Malgré ses ailes, la blatte germanique, comme tous les cafards, ne vole pas. Les blattes germaniques sont omnivores, et vont donc se régaler avec pas mal de choses : de la viande, des fruits, des légumes, du sucre, etc. C’est pour cette raison qu’on les retrouve les pièces humides ou contenant des restes de nourritures.

Si vous tombez sur des blattes germaniques, il est important de réagir rapidement, car ce type d’insectes se reproduit de façon rapide et conséquente.

Restez donc vigilant surtout si vous remarquez des indices sur une présence éventuelle de cafards. Parmi celles-ci, on peut citer des excréments, des restes de nourritures qui traînent ou simplement la présence des blattes devant vos yeux, ces derniers ne se cachant que très peu.

Peut-on s’en débarrasser facilement ?

C’est confirmé, les blattes ont élu domicile chez vous ! Il n’y a aucune raison de paniquer, puisque des solutions simples et efficaces existent pour s’en débarrasser. Le plus important en cas d’infestation reste d’intervenir (ou de faire intervenir une société de désinsectisation) rapidement, afin d’éviter qu’ils se répandent de façon plus conséquente.

Si vous souhaitez vous en débarrasser par vous-même, voici quelques étapes à respecter pour y arriver :

  • Le nettoyage complet des zones infectées. Il faudra ainsi nettoyer l’ensemble de vos pièces et principalement celle contenant de la nourriture (stocker vos aliments dans des contenants hermétiques).
  • L’aération des pièces pour ainsi diminuer la chaleur et l’humidité. En hiver, les cafards n’aimant pas le froid, penser à refroidir votre intérieur en ouvrant grand les fenêtres (il faudra tout de même une température négative pour qu’il décide vraiment de s’en aller).
  • Confectionner des boîtes en carton remplies de colles et qu’on garnira de nourritures pour les attirer. Un piège peu coûteux et efficace.
  • L’utilisation d’huile essentielle eucalyptus citronnée ou encore d’essence de lavande.
  • Réparez toutes les fuites d’eau dans lesquelles les blattes ont l’habitude de s’abreuver.
  • Après chaque repas, nettoyez soigneusement la table et les plaques. Essuyez-le avec un chiffon imbibé de vinaigre blanc ou avec de l’eau savonneuse.

En cas de soupçons de présence de blattes germaniques, pensez donc à garder un œil attentif et à intervenir rapidement !