Faut-il faire intervenir un serrurier avant son assurance ?

Lorsque l’on se retrouve face à une porte qui claque, une serrure abîmée, une tentative d’effraction, au vol ou à la perte de ses clefs, la seule solution accessible est généralement celle du recours à un artisan serrurier.

Ce recours est particulièrement indispensable lorsque l’on s’est fait voler ses clefs ou qu’on les a perdues. Encore faut-il déterminer clairement s’il convient de faire intervenir ce professionnel avant la présence sur les lieux d’un représentant de sa compagnie d’assurance.

Les règles à prendre en compte dans une telle situation, les modalités du recours au serrurier ainsi que la démarche à mener à l’égard de son assurance font l’objet des lignes suivantes.

Les préalables à prendre en considération

Le bon réflexe à avoir

De multiples situations peuvent nécessiter l’intervention d’un artisan professionnel. Parmi celles-ci, les cas de vandalisme, de cambriolage, de vol des clefs ou de leur perte constituent les plus fréquentes.

Face à chacune de ces situations, il convient avant toute chose de contacter sa compagnie d’assurance multirisque habitation. Cette prise de contact permet de déterminer si le contrat d’assurance prévoit une prise en charge du dépannage d’un artisan et s’il en établit les conditions.

Tout autre réflexe serait de nature à faire perdre le bénéfice d’une indemnisation.

En effet, dans la grande majorité des cas, les compagnies d’assurance disposent d’un réseau d’artisans partenaires. Elles préfèrent faire intervenir les artisans membres de ce réseau dans les situations qui nécessitent une prise en charge de leur part.

En contactant dans un premier temps son assureur, l’on parvient par ailleurs à déterminer si son contrat d’assurance prévoit une clause de dépannage d’urgence à domicile.

La notion de dépannage d’urgence à domicile

Le dépannage d’urgence à domicile est une option qui prend en compte et couvre tous les accidents domestiques nuisant au maintien du logement. Ces accidents incluent de manière non exhaustive :

  • Le vol des clefs ;
  • La perte des clefs ;
  • Une clef cassée.

Il convient néanmoins de préciser que le montant disponible pour couvrir de tels accidents fait l’objet d’un plafonnement et est en outre toujours indiqué dans le contrat. Le plus généralement, cette couverture s’étend aux frais de déplacement du serrurier et à la première heure de son intervention.

Cela peut sembler bien peu lorsque l’on sait que les dépenses inhérentes à l’intervention de l’artisan peuvent aisément excéder les 300 euros, surtout les jours fériés et les week-ends.

Les conditions pour faire intervenir un serrurier sans recourir à son assurance

Des situations bien identifiées

En raison de la faible couverture offerte par le dépannage d’urgence à domicile offert par les compagnies d’assurance, de nombreux assurés font le choix du recours au professionnel capable d’offrir une prise en charge immédiate. Dans de tels cas, Serrurier-clermont.fr est un recours efficace.

Cette équipe d’experts certifiés garantit une intervention rapide et dans les règles de l’art pour toute pose de serrure ou tout dépannage. La prise de contact offre l’assurance de la prompte intervention d’un technicien capable de fournir une solution durable et de qualité.

Le choix consistant à faire appel à un serrurier sans en référer à son assurance ne peut être fait qu’à certaines conditions :

  • Lorsqu’on souhaite couvrir soi-même les frais de dépannage ;
  • Lorsque la clause de dépannage d’urgence à domicile n’est pas prévue dans le contrat d’assurance ;
  • Lorsque l’assureur le permet expressément.

Dans cette dernière situation, le recours à l’artisan suppose l’accomplissement de certaines formalités.

Les conditions du remboursement d’un recours à l’artisan

Lorsque l’on a fait l’objet d’un cambriolage ou d’une tentative de cambriolage qui n’a pas abouti, et qu’en raison d’une possibilité offerte par l’assureur on a fait appel à un artisan de son choix, le remboursement de l’intervention par l’assurance suppose le dépôt d’une plainte dans les 24 heures.

Une copie de ladite plainte doit alors être fournie à l’assurance, de même que les éléments ci-après :

  • Une copie du procès-verbal ;
  • Une liste des dégâts matériels occasionnés ;
  • Les preuves de paiement du professionnel sollicité ;
  • Une photographie de la serrure ou de la porte endommagée ;
  • Une facture du professionnel portant la mention « Remplacement à l’identique suite à l’effraction ».

Il est essentiel de faire preuve de prudence à l’égard de certains artisans qui, exploitant la vulnérabilité du client, imposent des tarifs exorbitants.Cliquez ici afin de déterminer comment vous y prendre dans de telles situations.

Il faut garder à l’esprit que l’assurance ne procèdera à un remboursement que pour des coûts raisonnables. Sachant cela, le recours à un serrurier fiable est essentiel.