Comment s’occuper d’une jardinière d’hiver ?

C’est l’hiver et tout est encore possible pour garnir son balcon afin de ne pas le laisser dénudé. Il est encore temps de s’y mettre, car il existe une vaste gemme de végétaux qui résiste aux morsures de l’hiver. Avec de telles plantes, il est tout à fait envisageable de mettre de la couleur dans les jardins hivernaux. Il ne faut plus attendre pour s’en occuper et choisir les plantes pour jardinières d’hiver.

Opter pour de la couleur en plein hiver

L’hiver est gris, sombre et sans soleil. Alors, il est temps d’introduire en plein hiver de la couleur dans la composition d’une jardinière. En cela, le recours à une pépinière en ligne, comme pépinières du val d’erdre, est d’une grande utilité. Ces spécialistes offrent une large gamme de plantes vivaces avec des couleurs qui durent toute l’année.

 À ce sujet, les grandes lignes d’un choix de plantes par rapport à leurs couleurs peut se baser sur :

  • Des plantes qui fleurissent tout l’hiver : hellébores, bruyère, jasmin d’hiver, cyclamens et pensées ;
  • Des plantes garnies de baies en hiver : skimmia avec ses baies rouge vif, gaulthéria avec ses baies rose-rouge, pemettya mucronata avec ses baies roses ;
  • Des plantes à feuillage rouge ou pourpre, dont la sauge officielle avec son feuillage rouge en hiver ;
  • Des plantes à feuillage gris argenté : santoline, oreille d’ours, etc. ;
  • Des plantes à feuillage persistant de couleur verte : thym, romarin, buis et le lièreretombant ;
  •  Des conifères nains et des graminées : la fétuque bleue, le carex qui est une fausse graminée avec une grande diversité de couleurs (verte, jaune, bleue, panachée).

Les conseils pour bien protéger la jardinière d’hiver

La plupart des plantes pour jardinière d’hiver sont plutôt faciles pour la mise en terre et l’entretien. D’autres peuvent même être mises dans un pot. Toutefois, elles nécessitent une certaine protection face à l’hiver. Il suffit pour cela de leur offrir quelques degrés de plus pour leur apporter de la chaleur.

Il y a d’abord le matelas de feuilles. Comme l’air est le meilleur des isolants, alors il faut offrir à ces plantes une sorte de matelas moelleux de feuilles bien sèches. Plus le matelas est large et épais, plus il fonctionnera mieux contre les morsures du gel et de l’infiltration de l’eau. Quant aux petites plantes, il faut utiliser comme protection et isolation des paillettes de lin.

Enfin, il y a le voile d’hivernage. Il est fait d’une matière très résistante et tout à fait idéale pour protéger les plantes contre le vent du froid, les gelées, la grêle et la neige. La structure du voile permet aux plantes de respirer. Pour les plantes les plus frileuses, il faut carrément choisir l’ouate d’hivernage pour envelopper les tiges et les troncs. Avec de telles protections, les plantes passeront l’hiver en beauté.