Usinage de l’aluminium : techniques et applications

Aujourd’hui l’aluminium est l’un des matériaux les plus usinés. En fait, les processus d’usinage CNC de l’aluminium sont les deuxièmes après l’acier en termes de fréquence d’exécution. Cela est principalement dû à son excellente usinabilité. Comme de nombreuses industries, les constructeurs automobiles et les avionneurs sont confrontés à une transformation : le changement climatique et les attentes de consommateurs de plus en plus soucieux de l’environnement poussent les constructeurs à proposer de nouveaux véhicules à faibles et à zéro émission. La légèreté et la facilité de recyclage de l’aluminium en font un matériau attrayant pour l’industrie manufacturière qui cherche des moyens de proposer de manière compétitive des produits conventionnels et de nouveaux produits de pointe. Alucenter propose une offre complète pour l’usinage de l’aluminium, depuis la première étape de cubage, en passant par l’ébauche, la semi-finition et la finition.

Dans sa forme la plus pure, l’élément chimique aluminium est doux, ductile, non magnétique et d’un blanc argenté. Cependant, l’élément n’est pas seulement utilisé sous sa forme pure. L’aluminium est généralement allié à divers éléments tels que le manganèse, le cuivre et le magnésium pour former des centaines d’alliages d’aluminium aux propriétés nettement améliorées.

Techniques de traitement industriel

La transformation de l’aluminium change selon le type de produits qui en sont issus. Pour simplifier, on peut dire que dans le cas des tôles plates, l’aluminium est soumis à un processus appelé laminage, par lequel le bloc d’aluminium est passé plusieurs fois, dans un processus à chaud, à travers des rouleaux. L’opération est répétée jusqu’à l’obtention de la taille et de l’épaisseur de tôle souhaitées. Cette technique permet d’obtenir des épaisseurs très fines de l’ordre du centième de millimètre.

Dans le cas des profilés (également utilisés pour les châssis de fenêtres et de portes), l’aluminium est soumis à un processus d’extrusion, un processus industriel qui permet d’obtenir des pièces de section constante. Par extrusion, les billettes d’aluminium cylindriques sont préchauffées et passées dans des moules de forme jusqu’à ce qu’elles prennent la forme souhaitée.

Les entreprises d’usinage sont spécialisées de plus en plus dans la fabrication de pièces en aluminium. Pour le faire, elles misent sur des machines de dernière génération, capables d’atteindre les conditions idéales de chacun des alliages.

Grâce aux propriétés de ces matériaux, les machines ne nécessitent pas de robustesse particulière. Ce qui est important et crucial, c’est que les machines soient équipées d’outils appropriés.

La stratégie d’usinage aluminium des sections de paroi mince doit varier en fonction de la hauteur et de l’épaisseur de la paroi. Le nombre de passes sera déterminé par les dimensions de la paroi et la profondeur axiale de la coupe.

Dans le cas du laser, l’outil (c’est-à-dire le faisceau) perd de son efficacité en raison des propriétés cristallines de l’aluminium, ce qui confirme la théorie selon laquelle l’outil est l’élément différentiel dans la fabrication mécanique.

Les principaux secteurs qui demandent un usinage de l’aluminium:

-Usinage pour l’aéronautique, y compris les pièces et structures d’avion.

-Fabrication d’ustensiles de cuisine et de pièces qui entreront en contact avec les aliments.

-L’usinage de précision pour l’industrie automobile.

-Composants pour machines de différentes industries.

-Fabrication de structures légères pour la construction.