Rénovation énergétique : l’énorme succès de MaPrimeRénov’ auprès des Français

Le dispositif MaPrimeRénov’; qui permet d’être aidé pour financer ses travaux de rénovation énergétique connaît un fort succès auprès des Français; notamment depuis le 1er janvier 2021 où elle a été élargie à tous les ménages.

Les bonnes nouvelles pour les entreprises ne sont pas si fréquentes depuis le début de la crise sanitaire. Raison de plus pour se féliciter du très grand succès de MaPrimeRénov’; aide de l’État à la rénovation énergétique; qui permet à toutes les entreprises du bâtiment de remplir leur carnet de commandes.

Des travaux qui permettent aussi au final de réduire la consommation d’énergie des foyers français; et la facture de gaz, de fioul ou d’électricité; et donc les émissions de CO2 responsable du réchauffement climatique.

Le succès est tel, notamment depuis le 1er janvier 2021 où l’aide a été élargie à tous les ménages, que l’enveloppe budgétaire pourrait être épuisée avant la fin de l’année. 

“Sur Maprimerénov’, je pense que nous aurons consommé l’intégralité de l’enveloppe avant la fin de l’année 2021; au rythme où vont les choses”, a expliqué sur BFM Business Bruno Le Maire. Le ministre de l’Économie précise qu’il y a actuellement 55 000 MaPrimeRénov’ par mois qui sont accordées. Le montant moyen de cette prime s’élève à 4 039 € par logement.

14 000 foyers bénéficiaires de MaPrimeRénov’en Occitanie

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’, qui regroupe le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah), avait déjà connu un franc succès auprès des Français l’année dernière où environ 191 000 dossiers. 74 % d’entre eux sont déjà engagés pour un montant d’aides de 570,1 millions d’euros.

“En Occitanie, MaPrimeRenov a aussi rencontré un vrai succès avec 14 000 foyers bénéficiaires”; détaillait début février 2021 à La Dépêche le préfet de région Étienne Guyot.

Plus globalement, l’Anah a atteint un niveau d’activité inédit en 2020, explique le ministère du Logement. 247 323 logements ont été rénovés, soit une augmentation de 58,8 % par rapport à 2019. “Au total, 1,42 milliard d’euros ont été mobilisés pour aider les ménages dans l’amélioration du confort de leur logement.

L’ensemble de ces aides ont généré plus de 3,2 milliards de travaux; et ont permis de créer ou de préserver 50 500 emplois”, chiffre le ministère. Une bonne nouvelle pour l’économie donc.

71 % des ménages n’auraient pas fait réaliser des travaux sans MaPrimeRénov’

Selon les services de la ministre Emmanuelle Wargon; une enquête de satisfaction indique que 90 % des bénéficiaires sont satisfaits du dispositif; et 71 % des ménages ayant bénéficié de l’aide indiquent; qu’ils n’auraient pas fait réaliser des travaux de rénovation énergétique sans cette prime.

En visite à Cahors et à Toulouse le 23 février; Emmanuelle Wargon a rappelé que le dispositif était désormais accessible à tous les propriétaires; occupants (depuis le 1er janvier 2021) ou bailleurs (à partir du 1er juillet 2021); quels que soient leurs revenus, ainsi qu’aux copropriétés pour des travaux dans les parties communes. “Le nombre de ménages éligibles devrait être multiplié par deux”, déclarait la ministre.

Selon le ministère de la Transition écologique; la France compte 4,8 millions de logements classés F et G sur le diagnostic de performance énergétique. Dès janvier 2023, toutes les habitations excédant les 450 kWh/m²/an, les fameuses passoires thermiques, seront interdites à la location.

Source : ladepeche.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *