Projet d’isolation des combles : quels en sont les avantages et quelles démarches adopter ?

Man installing thermal roof insulation layer – using mineral wool panels. Attic renovation and insulation concept

Isoler ses combles, c’est procéder à un certain nombre de travaux de rénovation de type énergétique.

Isolation des combles – Un tel projet, lorsqu’il aboutit; vous fait faire des économies d’énergie sur le long terme. Toutefois, il nécessite qu’une démarche assez précise soit suivie.

Les avantages d’un projet d’isolation de vos combles

L’affirmation selon laquelle les combles engendrent une déperdition d’énergie d’environ 30 % provient de l’ADEME; ou Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie. Autrement dit, une isolation des combles vous fait principalement économiser 30 % d’énergie.

Les murs et les planchers parviennent ainsi à retenir la chaleur à l’intérieur de votre domicile; puisque l’air chaud ne peut plus s’échapper par le toit. En même temps, vous améliorez votre confort thermique. Plus précisément, en hiver, vous avez moins froid et en été, vous ne subissez pas les affres de la chaleur.

Le confort acoustique est aussi d’une importance capitale. Les bruits provenant de l’extérieur sont drastiquement réduits avec une isolation combles. De plus, vous augmentez la valeur patrimoniale de votre maison lorsque vous réussissez votre projet d’isolation combles.

Par ailleurs, des mesures d’aide sont prévues pour tous les propriétaires qui décident de procéder à de telles rénovations. Il s’agit entre autres des subventions de l’Agence Nationale de l’Habitat ou ANAH, de l’Éco-PTZ et de MaPrimeRénov’.

>>>> Cet article peut vous intéresser : Renforcer l’isolation thermique lors d’une rénovation : Ce qu’il faut savoir

La démarche à suivre pour un projet d’isolation de combles

Aucune autorisation administrative n’est nécessaire pour une isolation combles, tant que celle-ci n’affecte pas l’aspect extérieur de votre grenier. Dans le cas contraire, vous devrez procéder à une déclaration préalable de travaux.

Plus précisément, cette formalité administrative est obligatoire; si vous avez l’intention d’ajouter des chiens assis et des fenêtres de toit à une nouvelle pièce. Le dossier est déposé auprès de la mairie de la commune dans laquelle les travaux de réaménagement seront faits. Vous devrez le produire en deux exemplaires et l’envoyer par lettre recommandée.

À partir du jour où le dépôt de votre document est effectué; vous devrez patienter un mois pour obtenir une réponse. En cas de refus, vous avez exactement deux autres mois à partir de la date de refus pour faire un renouvellement.

Si votre demande est finalement acceptée, un numéro d’enregistrement et un récépissé vous seront octroyés par la mairie. Si un mois après le refus, vous n’obtenez toujours pas un retour, prenez l’initiative d’une autorisation tacite. Vous commencerez alors vos travaux deux ans après la date d’obtention de ladite autorisation.