Poêle à bois ou à pellet : nos conseils pour bien choisir

Pour les personnes soucieuses de l’environnement, choisir un chauffage écologique pour son intérieur est très important. Parmi les chauffages économiques les plus prisés se retrouvent le poêle à bois et le poêle à pellet. Mais quelles sont donc les différences entre ces deux chauffages d’appoint et lequel choisir ?

Le poêle à pellet

Aussi appelé poêle à granulés, le poêle à pellet est un chauffage d’appoint qui use principalement de granulés pour fonctionner. Les granulés utilisés comme combustible proviennent, dans ce cas, de sciure de bois. Ces pellets sont majoritairement des copeaux ou des sciures sans additif ni colle.

Le poêle à granulés a été conçu de manière à pouvoir chauffer rapidement et efficacement une pièce. Aussi, c’est une solution très écologique du fait qu’il utilise une source d’énergie renouvelable.

Il existe principalement trois types de poêles à pellet : le poêle à pellet à convection naturelle, le poêle à pellet à convection forcée et le poêle à pellet canalisable.

Le poêle à convection naturelle est prisé pour son silence. Le poêle à convection forcée, quant à lui, est connu pour sa rapidité de chauffe. Enfin, le poêle à granulés canalisables a l’avantage de pouvoir chauffer plusieurs pièces simultanément. Si vous voulez en savoir davantage, vous pouvez consulter le comparatif monclimatiseurmobile.com.

Les avantages et inconvénients du poêle à pellet

Le premier grand avantage du poêle à granulés est sûrement son rendement exceptionnel. En effet, celui-ci peut atteindre facilement les 95 %.

En outre, le poêle à granulés est aussi très polyvalent. Vous pouvez l’utiliser comme chauffage d’appoint, comme chauffage central et même pour produire l’eau chaude sanitaire dans certains cas. En utilisant un poêle à pellet, vous bénéficierez d’une chaleur douce et agréable.

Toutefois, tous ces avantages ont un prix. Dans ce sens, le prix d’achat d’un poêle à pellet est assez cher, voire plus cher qu’un poêle à bois classique. Mais encore, un poêle à pellet requiert un raccordement électrique. Il n’est donc pas vraiment autonome.

Enfin, le fait que le combustible ne puisse pas être changé peut également être un frein pour certains même si le prix de son combustible n’est pas vraiment cher.

Le poêle à bois

Connu pour sa fiabilité, le poêle à bois est un moyen de chauffage économique et écologique. Usant de bûches de bois comme combustible, le poêle à bois brûle les bûches. Cette combustion du bois va ensuite créer des gaz et dégager de la chaleur. La diffusion de la chaleur se fait par rayonnement direct à travers la vitre et par convection naturelle autour du poêle.

En somme, le poêle à bois reprend le principe d’une cheminée, mais cette fois-ci, dans un foyer fermé.

Pour ce qui est du coût d’achat, le prix d’un poêle à bois peut varier de 400 à 15 000 euros. La variation du prix se fait, notamment, en fonction du modèle, de la puissance, de la technologie incorporée, mais aussi du design du poêle en question.

Ce modèle de chauffage, même s’il s’avère être un peu cher qu’un poêle au fioul, se révèle beaucoup plus économique à l’usage et sur le long terme.

Les avantages et inconvénients du poêle à bois

Moins cher à l’achat qu’un poêle à granulés, le poêle à bois est d’autant plus économique sur le long terme. En effet, comme les bûches sont plus accessibles et sont moins chères, vous pouvez faire plus d’économie en optant pour un poêle à bois.

En outre, cette méthode de chauffage n’a pas besoin d’électricité pour fonctionner. Ce qui peut être un très grand atout du point de vue autonomie.

Néanmoins, le poêle à bois connaît un rendement plus faible que le poêle à pellet avec un rayonnement assez faible. En fait, dès que vous vous éloignez de la source de chaleur, vous ressentirez une baisse de température.

Aussi, ce type de chauffage requiert un espace assez important pour pouvoir stocker les bûches. Enfin, un poêle à bois nécessite un nettoyage plus contraignant qu’un poêle à pellet.

Pour résumer, le choix entre un poêle à bois et un poêle à pellet peut varier d’une personne à une autre et d’un foyer à un autre.

En effet, votre choix dépendra principalement de votre budget, de vos besoins en termes de chauffage, mais aussi de votre volonté à investir sur le long terme. Si vous préférez l’autonomie à la simplicité d’utilisation, le poêle à bois sera peut-être celui qu’il vous faut. Dans le cas contraire, le poêle à pellet sera l’idéal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *