Qu’est-ce qu’un audit énergétique ?

Votre consommation énergétique devient de plus en plus élevée, vos factures énergétiques ne cessent d’augmenter. Vous souhaitez réduire votre consommation énergétique ? Alors vous devez penser à faire un audit énergétique. Un audit énergétique est un diagnostic complet des performances énergétiques d’un bâtiment. Voici ce que vous devez savoir sur l’audit énergétique; afin de réduire vos dépenses et contribuer à préserver les ressources de la planète.

Comment réaliser un audit énergétique ?

L’objectif d’un audit énergétique est d’améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment lors de la réalisation des travaux; ou pour la mise en place de systèmes de mesure et d’analyse des données énergétiques. Pour cela, vous devez savoir à qui confier votre audit et à quel moment le faire. Il faut également connaître les enjeux et vos objectifs.

Qui doit réaliser un audit énergétique ?

La réalisation d’un audit énergétique est réservée aux bureaux d’études, aux artisans tels que les thermiciens; et les climaticiens, aux entreprises de bâtiment, aux maitres d’œuvre et aux architectes. Il y a cependant quelques exigences réglementaires en fonction du métier. Pour les architectes, il faut suivre une formation de quatre jours et être donc inscrit à l’ordre des architectes.

Pour les artisans et les entreprises du bâtiment, vous devez suivre une formation de deux jours; dispensée par un organisme de formation certifiée. En plus de la formation, vous devez posséder les outils de diagnostic tels que le lasermètre; le vitromètre, le thermomètre de surface, le thermomètre et le wattmètre et posséder un logiciel d’évaluation thermique.

À quel moment doit-on réaliser un audit énergétique ?

Lorsque vous réalisez que vos factures énergétiques deviennent de plus en plus élevées; ou sont trop élevées comparativement à votre consommation, c’est le signal que la performance énergétique du logement est faible; et qu’il vous faut procéder à un audit énergétique. Ainsi, vous pouvez réduire votre consommation énergétique et alléger vos charges en énergie.

Aussi, lorsque vous constatez que votre chaudière ne chauffe pas assez; si vous avez une sensation d’inconfort avec une impression de froid en hiver et une surchauffe en été; il est évident que votre performance énergétique est défaillante. Vous devez donc réaliser un audit énergétique afin d’en savoir plus et ainsi améliorer la performance énergétique de votre bâtiment.

Quels sont les objectifs et les enjeux d’un audit énergétique ?

Quatre objectifs sont à rechercher dans le cadre d’un audit énergétique. L’objectif premier d’un audit est d’évaluer l’efficacité énergétique du bâtiment ensuite de mettre la lumière sur les problèmes; de proposer des solutions en rapport avec les caractéristiques et les usages du bâtiment; et enfin de pouvoir analyser les investissements et les économies.

L’audit permet de dresser un diagnostic de la situation énergétique de votre bâtiment; de préconiser la manière adéquate d’optimiser votre consommation énergétique. La dynamique de transition énergétique amène aujourd’hui à réaliser des économies d’énergie; et devient l’un des enjeux majeurs car les réserves énergétiques tendent à décroitre; alors que les besoins énergétiques ne cessent d’augmenter.

À quoi sert un audit énergétique ?

L’audit énergétique vise à établir et à planifier un programme de travaux pour améliorer la performance énergétique des bâtiments. Il permet également de procéder à l’établissement et à la planification des travaux; pour favoriser la performance énergétique d’un bâtiment ou d’une installation. Il fournit les informations nécessaires à une amélioration de la situation énergétique.

Quelles informations peut-on obtenir avec un audit énergétique ?

L’audit énergétique vous permettra d’établir une base de données; qui vous servira à établir un rapport précis de votre patrimoine, de ses possibilités d’évolution; des coûts d’investissement nécessaires et des économies escomptées à court, moyen et long terme. Il vous permettra d’identifier les failles du bâtiment, les points forts et les points faibles du logement.

Vous connaîtrez avec le plus de précision possible l’état des murs, de la toiture; du plancher, du système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, de l’éclairage ou encore de la ventilation. Grâce à l’audit énergétique, différents éléments seront mis en exergue comme :

  • le système de construction,
  • l’analyse précise du bâti et de son fonctionnement,
  • la hiérarchisation des travaux à faire,
  • la présentation des travaux à effectuer dans le cas d’une mise aux normes.

Quelles suites données aux informations d’un audit énergétique ?

Lorsque les informations sont recueillies, une analyse de ces informations est faite. En effet, l’auditeur procédera à une étude approfondie à l’aide d’outils spécifiques. Il analysera donc les principales sources de consommation d’énergie mais décèlera également les sources de déperdition énergétique. Il vous proposera ensuite un plan d’action afin d’améliorer l’efficacité énergétique de votre bâtiment.

Par la suite, il procédera à la rédaction d’un rapport d’audit. L’auditeur vous remettra donc un rapport complet qui doit contenir le bilan énergétique du bâtiment audité, les pistes d’amélioration des performances énergétiques afin de réduire les charges. Enfin, il vous prodiguera des conseils pour gérer le bâtiment afin de réduire l’impact environnemental.

En quoi consiste un audit énergétique réglementaire ?

L’audit réglementaire consiste à procéder à un état des lieux de la performance énergétique d’une entreprise. Il consiste également à planifier les actions à mener dans le but de réduire les consommations d’énergie; et donc de réduire les charges. La réalisation d’un audit énergétique réglementaire a été rendue obligatoire; pour les grandes entreprises par l’article 40 de la loi DDADUE.

Que doit contenir un audit énergétique réglementaire ?

L’objectif de l’audit énergétique réglementaire est d’inciter les grandes entreprises à améliorer leur performance énergétique. Les entreprises doivent donc grâce à l’audit détecter les économies d’énergie qu’elles peuvent réaliser dans le cadre de leurs activités. Il permet de faire une proposition chiffrée et argumentée de programmes d’économies.

Le rapport d’audit réglementaire doit donc comporter le bilan des consommations d’énergie pour chaque usage, la liste d’actions visant à améliorer l’efficacité énergétique, les indicateurs chiffrés qui correspondent aux coûts des travaux ainsi que les économies d’énergies réalisées et le temps nécessaire pour un retour sur investissement.

Quelles sont les aides disponibles pour réaliser un audit réglementaire ?

Il est possible pour vous de couvrir les dépenses générées par l’établissement de l’audit énergétique réglementaire grâce à plusieurs aides. Vous avez les réductions ou les exonérations d’impôts comme la TVA à taux réduit, l’exonération de la taxe foncière, le crédit d’impôt pour les transitions énergétiques ou les prêts tels que l’éco-prêt à taux zéro et le prêt pour améliorer l’habitat.

Vous pouvez prétendre à certaines aides locales également telles que MaPrimeRenov’, le programme « habiter mieux » de l’Anah, les aides des fournisseurs d’énergie, le chèque énergie, l’aide de votre caisse de retraite, le dispositif de Normandie, les aides d’action logement. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur les conditions d’éligibilité.

La demande en consommation énergétique devient de plus en plus élevée. Les entreprises et les particuliers doivent procéder à un audit énergétique pour préserver les ressources de la planète et réduire dans le même temps leurs frais.

Laisser un commentaire