L’art de découper en maçonnerie

Dans le monde de la construction, les matériaux utilisés sont bien choisis afin de garantir la solidité du bâti. De ce fait, il n’est pas simple de remodeler ces divers matériaux pour qu’ils s’emboîtent correctement les uns aux autres. Cependant, aussi résistants et durs que soient ces matériaux, il est toujours possible de les façonner selon la forme qu’on désire obtenir. Dans ce cas, pour pouvoir les découper sans faire du gâchis, il faut se munir des outils adéquats et adopter la bonne technique. Ainsi, voyons comment découper efficacement ces différents matériaux de construction.

Comment découper la brique pleine ?

Les briques pleines comme la brique de parement ou de laitier sont assez compliquées à découper. En effet, du fait de sa composition, elles sont compactes, mais pourtant se cassent facilement à la moindre fissure. Donc pour découper ce matériau de construction, il faut savoir jouer avec ces différentes caractéristiques : à la fois dure et fragile. Aussi, il est nécessaire d’utiliser le bon matériel de coupe bien tranchant comme la massette ou le ciseau de briqueteur.

Pour ce faire, il faut d’abord mesurer la longueur de la brique souhaitée suivie d’un marquage au crayon. Ensuite, posez la brique pleine sur le sol et commencez à la découper petit à petit en passant d’une face à une autre. Cette étape est très délicate étant donné que la brique peut se briser dans la mauvaise direction si l’on ne fait pas attention. Une fois chaque face creusée assez profondément, scindez la brique d’un coup sec pour finir.

Vous pouvez également vous munir d’une petite meuleuse diamantée pour une découpe plus nette.

Comment découper la brique creuse ?

La découpe d’une brique perforée présentant des alvéoles resserrés n’est pas tout à fait la même que celle d’une brique pleine. Il est préférable de s’y prendre par sa largeur au lieu de la scinder dans son épaisseur ou sa longueur. C’est nettement plus facile étant donné les dimensions de la brique creuse.

Pour le marquage, il vaut mieux opter pour un traçage au cordeau. La brique est ensuite fendue au niveau de cette ligne en craie à l’aide du pic d’un martelet. Puis, en usant de l’autre côté du martelet (côté panne), on creuse plus profondément dans la brique. Après, il faut répéter l’opération sur la face opposée jusqu’à ce que la brique se scinde d’elle-même. Ensuite, une fois les faces découpées, il suffit d’évider l’excès de terre cuite présent.

Il est à noter que l’emploi d’une scie égoïne électrique ou d’un disque à tronçonner permet d’obtenir des traits de coupe plus réguliers.

Les étapes à suivre pour découper le parpaing

Tout comme la brique creuse, la découpe du parpaing creux en béton nécessite une rainure au préalable à l’aide de la pointe du martelet sur chacune de ses deux faces opposées.  Cette entaille se fait en suivant le tracé au cordeau. Après, ce matériau se fend d’un coup sec, sans effort, à l’aide d’un marteau de coffreur ou d’une massette.

Quant au parpaing plein, sa découpe, tout comme celle du béton, se fait à l’aide d’une tronçonneuse thermique à jet d’eau.

Comment découper la pierre ?

La pierre est l’un des matériaux les plus difficiles à couper d’autant plus qu’elle est épaisse (le granit, l’ardoise, le moellon …). Pour découper une roche, on doit utiliser un outillage électrique puissant sinon ce serait une perte de temps et d’énergie. D’ailleurs, tout au long de la découpe, il faut refroidir la lame si nécessaire.

Enfin, pour éviter le gaspillage de matériaux ou bien une mauvaise manipulation des outils de coupe, qui pourrait être dangereuse par moment, il est nécessaire de laisser un professionnel expérimenté comme ce maçon https://www.macon-60.fr/ se charger de la découpe de ces divers matériaux de construction.