Installation d’une pompe à chaleur géothermique 

Le chauffage est indispensable pour assurer le confort au sein de votre maison. Depuis quelques années, les énergies renouvelables sont mises en avant dans le cadre des programmes de développement durable. Ces sources de chauffage sont utilisées pour offrir des équipements performants capables d’offrir un confort optimal dans un foyer. Au nombre des dispositifs les plus présents, la pompe à chaleur (PAC) géothermique est très prisée. Cet article vous donne toutes les informations nécessaires sur ce dispositif respectueux de l’environnement.

Comment fonctionne la pompe à chaleur géothermique ?

La pompe à chaleur géothermique est un dispositif de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire qui récupère la chaleur du sol grâce à des capteurs thermiques. Pour assurer son fonctionnement, des capteurs sont enfouis dans le sol pour en récupérer les calories. Ces dernières sont par la suite transformées en chaleur diffusée au sein de la maison. Ainsi, le principe de fonctionnement d’une PAC dépend du type d’appareil. En effet, il existe quatre types de pompe à chaleur géothermique : la PAC sol-sol, la PAC sol-eau, la PAC eau-eau et la PAC eau glycolée-eau.

Lorsque vous faites le choix d’une PAC sol-sol, les calories du sol sont captées par le biais d’un liquide frigorigène qui les envoie directement dans le circuit de chauffage. Pour une PAC sol-eau, la pompe capte les calories du sol puis les envoie directement vers la pompe à chaleur La Rochelle. Dans le cas de la PAC eau-eau, ce sont les calories présentes dans une nappe phréatique qui sont captées. Enfin, pour une PAC eau glycolée-eau, de l’eau glycolée est utilisée pour assurer le transport de la chaleur jusqu’au circuit de chauffage.

Quels sont les différents types de capteurs d’une PAC géothermique ?

La pompe à chaleur géothermique fonctionne avec trois différents types de systèmes de captage. Il y a dans un premier temps les capteurs horizontaux qui se présentent sous forme de serpentins de tubes et enterrés à une profondeur allant de 0,5 m à 1 min 20 s avec généralement une surface d’installation faisant le double de la surface à chauffer. Il s’agit de la technique la plus facile à mettre en place et donc la plus fréquente pour de nombreux foyers.

De même, il y a les capteurs verticaux qui sont adaptés aux petits terrains et se présentent sous forme de tubes en U ou en double U. Ces types de capteurs pour PAC géothermique sont enfouis au sol à une profondeur allant jusqu’à 100m. C’est généralement les capteurs utilisés dans les zones géographiques avec des conditions climatiques rudes. Avec une telle profondeur, les capteurs sont moins affectés par les changements de température.

Vous avez enfin des capteurs intermédiaires qui constituent un compromis entre les deux options précédentes. Généralement sous forme de spirales, ces capteurs n’ont pas besoin d’une surface de captage trop importante pour être performants.

Quels sont les atouts de la PAC géothermique ?

Si la pompe à chaleur géothermique intéresse de plus en plus, c’est en raison de ses multiples avantages. En effet, cette PAC offre de bonnes performances de chauffe et une énergie à rendement constant. Qu’importe les températures extérieures, votre dispositif garantit un confort thermique incroyable. Vous pouvez également réaliser des économies d’énergie intéressantes et donc d’amortir assez vite votre investissement. Un autre avantage intéressant de la pompe à chaleur géothermique est son installation adaptée à toutes les habitations.

Que ce soit une construction neuve ou une rénovation, une maison individuelle ou un appartement, la PAC géothermique s’adapte. Le dispositif ne nécessite pas d’unité externe pour son fonctionnement. Le professionnel Allaire du temps se chargera alors de trouver le meilleur emplacement pour la PAC. Enfin, c’est évidemment son caractère écologique qui permet à la PAC géothermique de se positionner parmi les dispositifs de chauffage les plus prisés. Il ne pollue ni votre maison, ni l’environnement, ni la planète en général.

Comment choisir une pompe à chaleur géothermique ?

La pompe à chaleur géothermique offre de multiples avantages : gain de confort, économie, utilisation d’une énergie verte et durable. Il est donc important de bien choisir le dispositif pour qu’il soit assez performant. Vous devez notamment vous intéresser à deux éléments essentiels que sont le coefficient de performance et la puissance calorifique. En effet, le coefficient de performance d’une PAC géothermique n’est rien d’autre que le nombre de kWh de chaleur produits pour 1 kWh d’électricité consommée. De ce fait, plus ce coefficient est élevé, plus vous obtiendrez une pompe à chaleur géothermique performante. Pour ce dispositif, le coefficient se situe entre 3 et 5.

Pour ce qui est de la puissance calorifique, elle représente la capacité de production de chaleur de la pompe à chaleur. Un modèle géothermique a généralement une puissance calorifique comprise entre 5 et 20 kW. Il est donc important de bien prendre en compte les besoins de votre foyer pour faire le choix adéquat.

Combien coûte une PAC géothermique ?

Si vous êtes intéressé par une PAC géothermique, vous devez prévoir entre 10 000 € et 20 000 €. Mais pour une installation complète, il faudra aller au-delà parfois jusqu’à 40 000 €. C’est donc un véritable projet qu’il faut prendre le temps de bien élaborer. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes aides disponibles telles que la prime énergie, MaPrimeRénov’ distribuée par l’Anah, etc.  Cela vous permettra de réduire votre apport personnel de sorte à vous donner toutes les chances de mener à terme votre projet.

Autre article qui pourrait vous intéresser : Obtenez un devis en ligne pour votre nouveau chauffage