Guide et astuces pour éviter la rouille et la corrosion des gouttières?

La gestion des eaux de pluie qui tombent sur le toit est assurée par la gouttière. En raison de son rôle, cette dernière est généralement soumise à l’humidité et aux intempéries. Avec le temps, elle finit donc par rouiller. Toutefois,  de nombreux facteurs sont à l’origine de la corrosion et de la rouille d’une gouttière. Pour que ces phénomènes n’entrainent pas sa dégradation, découvrez dans cet article les astuces pour ce faire.

Quelles sont les causes probables de la rouille et de la corrosion au niveau des gouttières ?

Avec le temps, de la rouille peut apparaitre à certains endroits de la gouttière. Ce phénomène tient sa source de l’oxydation des matériaux. Toutefois, il importe de remarquer que tous les matériaux réagissent de différentes manières face à l’oxydation. De ce fait, la rouille peut se présenter sous diverses formes.

L’oxydation donne aux gouttières en zinc une pigmentation gris clair ou « rouille blanc ». Quant à celles faites en cuivre, elles perdent leur couleur orangée et virent au vert. Sachez que le cuivre est une matière qui rouille aisément.

Néanmoins, il faut plusieurs années à ce phénomène pour apparaitre. Voilà pourquoi il est conseillé de remplacer les gouttières de sa maison tous les 5 ou 10 ans. Les pluies acides promeuvent  l’apparition des rouilles.

En outre, ce phénomène ne doit pas être confondu avec un autre qui est la corrosion. Cette dernière est le résultat d’un procédé chimique qui touche le matériau. Elle engendre sa destruction par effritement et cela ne prend que quelques mois seulement. La corrosion a lieu lorsque la gouttière est en contact avec une matière corrosive telle que les produits chimiques ou les sels minéraux dans l’eau.

En bref, retenez qu’il est possible d’éviter ces phénomènes en entretenant régulièrement la gouttière de la maison.

Comment prévenir la rouille et la corrosion au niveau des gouttières ?

Comme nous l’avons dit plus haut, il est possible de ralentir la rouille et la corrosion de la gouttière. Pour cela, cette dernière devra être entretenue régulièrement. Pour s’en prémunir, on peut avoir recours à des mesures préventives. Pour ce faire, il faudra :

Tenir compte de votre environnement dans le choix de la gouttière

Les paramètres environnementaux de la région où votre logement est situé peuvent privilégier l’apparition de la rouille et de la corrosion. Ainsi, il faut tenir compte de ces paramètres dans le choix de la gouttière, en l’occurrence du matériau dans lequel elle est faite. Comme susmentionné, chaque matériau réagit différemment face à ces phénomènes.

Appliquer un traitement antirouille sur la gouttière

On peut recourir à cette solution pour traiter aussi bien une gouttière neuve ou une gouttière déjà en place. Les produits antirouille existent en deux versions. Ils peuvent être incolores ou pigmentés. Avant de les appliquer sur la gouttière, il importe de garantir la propreté de celle-ci. Pour les zones rouillées, on procèdera nécessairement à leur brossage. Une brosse en acier ou une brosse électrique rotative sera utilisée à cet effet. Après avoir retiré toute la rouille, on peut appliquer le traitement. Si de petits trous apparaissent au cours du brossage, il faudra les reboucher au préalable.

Solliciter l’aide d’un professionnel

L’idéal est de confier l’entretien de vos gouttières à un spécialiste en travaux de toiture comme ce couvreur dans l’Eure. Ce dernier ne se chargera pas uniquement du nettoyage de ces systèmes d’évacuation d’eau. Au cours des travaux d’entretien, un diagnostic approfondi de la gouttière sera également effectué. Il déterminera en conséquence le type de traitement à mettre en œuvre sur cet élément du toit. Si besoin est, il optera pour le remplacement de la portion de gouttière concernée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *