Conseils pratiques sur la création d’une niche murale

Nous ne disposons pas tous d’assez d’espace pour installer une étagère de rangement. Ce meuble serait trop encombrant et son installation réduirait considérablement notre surface habitable. Toutefois, il y a moyen de préserver cette dernière sans que la mise en place d’un nouveau meuble soit nécessaire. En l’occurrence, il s’agit de la création d’une niche murale. Dans cet article, nous allons voir comment se déroule ce procédé. 

Quels sont les avantages de créer une niche murale? 

La création d’une niche murale figure parmi les travaux de maçonnerie les plus courants. Concrètement, il s’agit d’un petit espace cloisonné par trois parois. La niche murale est dans le mur en question.

On peut envisager sa création dans toutes les pièces de la maison, notamment la salle de bain, le salon, la cuisine ou la chambre. Cela dépend entièrement de vos préférences. Les niches murales constituent réellement des espaces de rangement supplémentaires. Leur création est préconisée si vous disposez d’un espace assez réduit. 

En outre, elles peuvent faire office d’éléments de décoration. Sa réalisation peut en effet se concrétiser par l’encastrement des meubles dans le mur. Elle peut aussi permettre la création d’une tête de lit à la fois original et fonctionnel. La création d’une niche murale peut répondre à différents besoins. Elle peut en effet faire office de bureau, de bibliothèque, de dressing, de vaisselier, etc. Dans tous les cas, nous vous conseillons de laisser sa création aux soins d’un professionnel comme ce maçon expérimenté dans le Tarn

Par ailleurs, une niche murale peut également faire office de petite ouverture sur une autre pièce de la demeure. Dans ce cas de figure, elle s’apparente à une fenêtre intérieure. Vous pouvez la garnir d’une vitre, d’une séparation ou non. Un tel dispositif optimisera la luminosité de l’ensemble des pièces.

Comment s’opère la création d’une niche murale ? 

Pour créer une niche murale, il faudra tenir compte de plusieurs paramètres. L’épaisseur du mur concerné est le premier facteur à ne pas négliger. En effet, cette opération implique que l’on creuse dans le mur à une certaine profondeur. Pour ne pas transpercer la paroi de celui-ci, il est indispensable que vous prévoyiez une marge. Ce risque est moindre lorsque la niche murale est mise en place dans une maison ancienne. En général, les murs de celle-ci sont plus épais. Dans tous les cas, il faudra vous assurer que votre mur n’est pas traversé par des câbles électriques ou des tuyaux de canalisations. 

En outre, si on ne peut concevoir la création d’une niche classique dans votre mur, vous pouvez utiliser une structure en bois ou en placoplâtre dans laquelle sera fabriquée la niche. En recourant à ce système de sur-mur, vous évitez de percer le mur existant. Malgré cela, nous vous encourageons à solliciter les services d’un maçon professionnel pour la création d’une niche murale. Comme ce dispositif modifie la structure du bâtiment, sa création n’est pas sans risque. Une étude préalable de la faisabilité de votre projet s’impose. 

Pour conclure, une niche murale est un dispositif que l’on met en place dans le mur à titre d’espace de rangement. Sa création est bénéfique, surtout lorsqu’on ne dispose plus d’assez d’espace pour installer une étagère ou un nouveau meuble. Toutefois, une niche murale modifie la structure du logement. Avant sa mise en place, il faut étudier au préalable la faisabilité du projet. Cette étude permet également de déterminer si d’éventuels câbles ou tuyau se trouvent dans le mur à percer. Pour cette opération, le recours aux services d’un spécialiste en travaux de maçonnerie est donc indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *