Comment réhabiliter les joints endommagés d’une façade en brique?

La brique fait partie des matériaux privilégiés dans le secteur de la construction de bâtiment. Sa solidité, sa durabilité ainsi que le rendu esthétique qu’elle offre en sont les raisons. À l’instar de n’importe quel type de façade, celle faite dans cette matière requiert un entretien régulier. En effet, les joints des murs en brique en tendance à se dégrader avec le temps. Comment procède-t-on à leur réhabilitation ? Les réponses à cette question feront l’objet de cet article.

Pourquoi procéder à la restauration des joints endommagés d’une façade en brique ?

L’altération des joints d’une façade est un problème qui mérite une grande attention. Ce phénomène peut en effet être à l’origine de sérieux dégâts. Pour éviter les travaux de réparation, souvent trop coûteux, il faut mieux les réparer. Pour cela, le recours aux services d’un professionnel comme cette entreprise de ravalement en Haute Garonne est conseillé.

En effet, le mauvais état des joints favorise l’infiltration des eaux dans les murs. C’est ce qui explique l’humidité sur de nombreuses façades en brique. Une telle situation n’est pas, cependant, sans incidence sur l’intégrité des autres éléments de la demeure. L’humidité, en plus de laisser des traces incommodantes sur les murs intérieurs, peut affecter les isolants thermiques.

Par ailleurs, la solidité de la façade dépend de ces joints. Ces derniers relient les briques entre elles. De ce fait, ils contribuent au bon maintien de la structure. Leur dégradation met donc en danger la sécurité des résidents de la maison. Voilà encore une raison d’agir rapidement.

Enfin, ce type de désordre affecte l’esthétique du logement. Il faut savoir que la réhabilitation des joints ne constitue pas seulement un entretien de routine. Elle rafraichit la demeure et lui offre une belle image.

Le rejointoiement de la façade en brique étape par étape

Pour la réalisation de cette opération, nous vous recommandons de faire appel à un spécialiste en travaux de ravalement de façade. D’une part, le façadier professionnel effectue un diagnostic approfondi de la structure. Il pourra alors déterminer les éventuels problèmes résultant de l’altération des joints. D’autre part, le recours à ses services constitue une garantie d’un travail de qualité.

Cependant, si vous prévoyez d’exécuter les travaux vous-mêmes, voici les étapes à suivre.

Étape 1 : Dégarnissez les joints endommagés 

La première chose à faire est de supprimer tous les joints endommagés jusqu’à leur moindre trace. On ne peut passer outre cette étape, car elle garantit l’accrochage du nouveau joint. Généralement, les façadiers font usage d’un burin et d’un marteau pour le retirer. D’abord, ils creusent le long de ceux-ci sur une profondeur de 1 à 2 centimètres. Ils procèdent ensuite au dépoussiérage des fentes à l’aide d’une brosse métallique. La première étape se termine avec le nettoyage et la préparation de la surface à travailler.

Étape 2 : Choisissez un mortier

Il existe différentes sortes de mortiers sur le marché. Ici encore, nous vous incitons à solliciter les conseils d’un artisan façadier. En effet, il faut que le mortier soit adapté à la brique pour garantir son accrochage au support. En outre, on distingue le mortier à préparer et le mortier prêt à l’emploi. Ce matériau est en vente dans plusieurs coloris. En effet, il peut être pigmenté.

Étape 3 : Passez au rejointoiement de la façade en brique

C’est l’étape ultime de la restauration d’une façade en brique. Pour rénover les joints, vous aurez besoin d’une truelle pour mélanger le mortier. En vous servant d’un fer à joint, appliquez-le sur la zone concernée. Pour éliminer les excédents, vous n’aurez qu’à passer la truelle.

Laisser un commentaire