Comment indemnise-t-on le contenu d’une habitation ?

En cas de sinistre, l’assurance habitation joue un rôle fondamental; vous êtes remboursé des dégâts subis; sur la base d’une valeur dont le montant varie en fonction de la formule que vous avez choisie.

Pour savoir sur quelle base vous allez être indemnisé en cas de sinistre généré au sein de votre habitation; voici toutes les informations nécessaires.

Comment fonctionne une assurance habitation ?

Pour souscrire à une assurance habitation; il importe de réfléchir en amont sur les risques contre lesquels vous souhaitez être couverts.

En effet, plusieurs formules s’offrent à vous, qui vous proposent une couverture plus ou moins large.

C’est pourquoi, il peut être judicieux; avant de souscrire à une assurance; de réaliser un devis en ligne qui vous permettra d’avoir une visibilité claire sur le budget que vous allez engager; mais aussi sur la formule qui vous convient le mieux.

Il est vivement recommandé aux locataires de souscrire à une assurance qui couvre ses biens propres. De nombreux assureurs comme la Maaf incluent systématiquement cette garantie dans leurs formules. En revanche, certaines assurances habitation ne couvrent que les murs ; si le locataire est victime par exemple d’un incendie, ses biens ne seront pas protégés.

Si vous êtes locataire vous avez l’obligation légale de souscrire à une assurance habitation. Vous devez en effet être couvert contre les risques locatifs (incendie, explosion, dégât des eaux), au minimum.

Le propriétaire est en droit de vous demander votre contrat d’assurance habitation à la remise des clefs; et tous les ans à la date anniversaire de la signature du contrat de bail.

>>>> Comparaison d’assurance habitation

Si un locataire ne peut pas fournir à son propriétaire un justificatif de son assurance habitation; celui-ci doit lui envoyer par recommander une injonction de régler sa prime d’assurance. Si, un mois après la réception de son injonction, le locataire n’a toujours pas payé son assurance; le propriétaire peut au choix :

  • Mettre fin au bail pour défaut d’assurance (cette situation n’arrive que très rarement)
  • Prendre à sa charge l’assurance habitation du locataire et rajouter le montant au loyer mensuel.

Sur quelle valeur sont indemnisés les biens ?

Pour comprendre la façon dont sont indemnisés les biens mobiliers; il faut savoir qu’ils ne sont jamais remboursés sur leur valeur à neuf.

La base de remboursement est fixée sur le montant du bien au moment du sinistre. Or, il faut savoir que les outils numériques par exemple se dévalorisent très rapidement.

Si l’assuré souscrit à la formule « valeur d’usage »; la compagnie pourra déduire de cette valeur initiale un « coefficient de vétusté » plus ou moins élevé. Ce coefficient est basé sur la durée de vie de l’objet ou encore de ses caractéristiques propres (utilité …).

La garantie « valeur à neuf », plus chère que la formule « valeur d’usage », réduit le montant du coefficient. Le remboursement proposé par l’assureur est donc plus élevé.

En souscrivant à la garantie « rééquipement à neuf »; l’assuré sera remboursé pour un montant équivalent à la valeur du bien au moment du sinistre, sans déduction d’un coefficient.

Si vous possédez des biens de valeur, nous vous invitons donc à étudier attentivement la question de leur valorisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *