Aménagement de l’habitat : 3 idées écologiques pour faire des économies

La préservation des ressources naturelles est aujourd’hui une priorité; et la prise de conscience doit se faire à tous les niveaux.
Pas besoin d’attendre les grandes décisions institutionnelles pour protéger l’environnement; chacun peut déjà à son niveau envisager de petites actions qui toutes mises ensemble, permettront d’avoir un impact significatif global.  

À cet effet, diverses solutions d’aménagement existent pour réduire sa consommation; et pour permettre à chaque ménage d’adopter une attitude écoresponsable, tout en faisant d’énormes économies au passage. Nous vous proposons dans cet article 3 idées écologiques d’aménagement, qui méritent d’être explorées.

Recueillir l’eau de pluie

Chaque foyer Français consomme en moyenne 123 m3 d’eau par an. Ces besoins en eau sont tous satisfaits par l’eau potable, même ceux ne nécessitant pas de l’eau potable à priori. Paradoxal quand on sait que plusieurs zones sont frappées par des restrictions d’eau du fait de la sécheresse.

En effet, pour des besoins extérieurs tels que l’arrosage du jardin; le lavage des véhicules, la mise à niveau de la piscine; et certains besoins intérieurs comme vider les WC, les ménages gagneraient à recueillir de l’eau de pluie.

En France, il tombe en moyenne 512 milliards de m3 d’eau par an, dont 60 % retournent vers l’atmosphère par l’évaporation. Installer donc une citerne souple eau de pluie pourrait ainsi vous permettre de recueillir suffisamment d’eau pour réduire de moitié votre facture d’eau.
Au-delà des économies que vous pourriez faire; vous militeriez ainsi pour la préservation des ressources naturelles et la sauvegarde la planète dans son ensemble.

Systèmes anti-gaspillage d’eau

D’après les chiffres, seulement 7 % de l’eau utilisée dans un foyer sert à l’alimentation. Les 93 % restant servent notamment pour l’hygiène et le nettoyage. Une énorme quantité d’eau donc qui ne peut s’expliquer logiquement que par le gaspillage.

Il est donc important de penser et d’installer des systèmes anti-gaspillage d’eau; ce qui aura pour effet de réduire votre facture d’eau, en plus de vous générer des économies.

À cet effet, il faut commencer par réparer les fuites d’eau. En moyenne 20 % de la consommation d’eau annuelle d’un foyer concerne les fuites. Pour un robinet qui fuite, on note jusqu’à 120 litres d’eau potable gaspillées par jour.

Aussi, pourquoi ne pas envisager des toilettes sèches ? En effet, environ 30 litres d’eau sont dépensés chaque jour par personne pour les WC dans un foyer. Les toilettes sèches sont des aménagements écologiques qui vous permettent d’éviter ce gaspillage d’eau observé dans les toilettes classiques.

Par ailleurs, il est possible d’opter pour le drainage de l’eau en vue d’un fonctionnement inverse, pour l’assainissement des eaux usées.

Contrer les déperditions d’énergie

En France, on évalue à 240kWhep/m² la consommation annuelle d’énergie. Cela s’explique notamment par un gaspillage de l’énergie; via les sources majeures de déperdition que sont le toit, les murs et les fenêtres. Plusieurs éco-gestes sont donc envisageables, pour contrer les sources de déperdition d’énergie.

Il peut être intéressant d’opter pour un toit végétal. Cet aménagement écologique peut être réalisé aussi bien pour une maison en rénovation qu’en construction. Le toit végétal participe à protéger l’environnement; mais offre également une isolation thermique appréciable, de sorte à limiter votre consommation d’électricité.

Il faudrait également envisager une isolation des murs par l’extérieur et possiblement un changement du vitrage. L’État a d’ailleurs lancé divers dispositifs pour accompagner les ménages dans une rénovation énergétique de leurs logements. N’hésitez pas à vous renseigner sur le dispositif pouvant s’appliquer à votre besoin, pour un financement apaisé.

À l’évidence, il existe de multiples actions à priori banales, mais à impact écologique positif. Un moyen de faire un geste pour la planète tout en faisant des économies.  

Laisser un commentaire