4 astuces pour optimiser le rendement de son poêle à bois

L’utilisation d’un chauffage au bois permet à chaque foyer de réaliser d’importantes économies d’énergie. Cet appareil de chauffage écologique et économique propose différentes fonctionnalités, facilitant la vie de chaque utilisateur. Même s’il permet de réduire les dépenses liées au chauffage, il existe des moyens simples permettant d’optimiser le rendement des poêles à bois.

Utiliser un bois de chauffage sec

Qu’il s’agit d’un poêle à buche, poêle à granule ou poêle à pellet, vous devez faire attention au taux d’humidité et à la dureté du combustible. Ces deux éléments présentent un impact important sur le dégagement de polluants et de suies. Ils agissent aussi sur le rendement thermique du dispositif. Pour vérifier l’absence d’humidité sur les morceaux de bois, il suffit de les regarder. S’il y a des moisissures et des champignons, cela indique que les combustibles sont encore humides. Vous pouvez également prendre deux morceaux en les tapant l’un contre l’autre. S’ils produisent un bruit sourd, cela indique qu’ils sont encore humides mais s’ils résonnent, vous aurez la certitude d’avoir un bois sec.

Régler la température de l’équipement selon vos besoins

Si vous utilisez un poêle à bois pour chauffer tout le logement, mettre la température au maximum s’avère indispensable. Vous devez également l’installer dans une pièce bien aérée pour optimiser son efficacité. Si ce n’est pas le cas, il est conseillé d’adapter la température du poêle à bois Ruegg Ambient Fire selon la température que vous souhaitez donner à la pièce. Cet équipement est fabriqué par une marque Suisse considérée comme la référence en matière de construction d’appareil de chauffage. L’énergie produite par cet appareil de chauffage est exploitée d’une façon optimale pour améliorer votre confort. Pour réduire la consommation de bois, vous pouvez demander conseil à l’équipe de flam-et-cie.fr. Un expert vous fournira une estimation globale de votre consommation.

Améliorer l’isolation de votre logement

Une bonne isolation de la maison du logement est un moyen très sûr pour minimiser les dépenses liées au chauffage. Même si cela exige un investissement assez élevé, il faut souligner que l’Etat réserve de nombreuses aides financières pour l’amélioration de l’isolation d’une maison et le recours à des sources d’énergies renouvelables. Si vous désirez optimiser l’efficacité de votre poêle à bois, n’hésitez pas à vous lancer dans les travaux de rénovation d’isolation du toit, des murs, des fenêtres, du plancher…

Entretenir régulièrement le poêle à bois

Si vous désirez améliorer le rendement et minimiser vos dépenses, vous devez procéder à un entretien régulier de l’équipement. Les fabricants recommandent la réalisation de deux ramonages par an. Le premier se déroule avant la reprise de la chauffe et le second au cours d’une utilisation prolongée de l’appareil. Hormis le ramonage, vous devez vérifier l’état des conduits de fumés, du revêtement, des pièces mécaniques et des autres composants. Il est aussi recommandé de nettoyer la chambre de combustion et du cendrier. Pour bien entretenir votre équipement, n’hésitez pas à demander le maximum d’informations auprès du fournisseur de votre choix. N’oubliez pas que chaque poêle à bois est unique et certains équipements exigent une attention particulière par rapport à d’autres.