Construction : quel revêtement de sol choisir pour sa maison ?

La construction d’une maison passe par plusieurs phases, à commencer par les gros-œuvres. Et lorsque ceux-ci sont achevés, les propriétaires doivent désormais s’atteler à l’aménagement intérieur. Outre la mise en place des portes et fenêtres, la pose du plancher constitue une étape déterminante. En effet, cela influera sur le confort des futurs occupants. Seulement, entre carrelages, le PVC et la terre cuite, il n’est pas toujours évident de choisir le revêtement adapté en fonction de la pièce.  

Les revêtements de sol les plus répandus

Il est assez difficile de se lancer dans le choix d’un revêtement de sol, tellement il en existe une large variété. Les propriétaires doivent tenir compte de certains critères, en particulier la configuration des pièces et le rendu souhaité. En effet, on ne choisira pas le même revêtement pour aménager une chambre et la salle de bain. Dans ce second cas, le lieu sera constamment humide et il vaut mieux se tourner vers des matières non poreuses pour éviter la formation de moisissures. Les carreaux de ciment sont particulièrement appropriés pour cette zone. Mais si l’on recherche des résultats plus épurés, le marbre et l’ardoise restent une valeur sûre.

En revanche, dans les espaces de vie, le choix est vaste. Avec la vague du minimalisme, le sol brut est particulièrement prisé pour habiller le salon. Par ailleurs, le grès céramique et le PVC séduisent pour leur durabilité et leur capacité à s’adapter à de nombreuses surfaces. Enfin, le sol en tomette terre cuite constitue un intemporel dans ce domaine. Matériau naturel aux teintes chaudes, il convient aussi bien l’intérieur que l’extérieur. Mais outre son atout esthétique, cette matière offre également d’autres avantages.

Un plancher en terre cuite : de nombreux avantages à la clé

Les planchers bas en terre cuite ont toujours connu une énorme popularité. Ce matériau a traversé des générations sans jamais se démoder. Autrefois, on l’utilisait surtout dans les maisons rustiques et traditionnelles. Mais aujourd’hui, ce produit naturel se prête à la création d’un sol contemporain. Il séduit particulièrement pour son côté écologique. De plus, contrairement à d’autres matières, il ne dégage pas de gaz nocif risquant de mettre à mal la santé des occupants.

Par ailleurs, son aspect esthétique est d’autant plus appréciable. La terre cuite offre une grande diversité de choix de coloris. En effet, la couleur obtenue variera selon la température de cuisson et le taux d’oxyde fer contenus dans l’argile. Cela va généralement du brun au rouge en passant par l’orange. Ces tons à la fois doux et chauds apportent instantanément du cachet dans un intérieur ainsi qu’une belle brillance en surface.

Enfin, le mélange de sable et de l’argile se prêtent à la fabrication de nombreux types de revêtements de sol. La tometteest la plus utilisée dans les habitations modernes. Carrelage fabriqué à partir de terre cuite, il présente une grande résistance à la patine du temps et à l’humidité. Ce qui rend ce matériau particulièrement polyvalent puisqu’il convient à une pose dans la salle de bain ou dans la chambre à coucher.