Un poêle à granulés pour une maison individuelle : les avantages et les inconvénients

Le poêle à granulés ou à pellets a été inventé en Amérique du Nord et introduit en Europe dans les années 80. Il s’agit d’un appareil de chauffage au bois écologique et pratique qui utilise un combustible appelé pellet ou granulé de bois. La vente de cet appareil a pris un essor considérable ces derniers temps, d’autant plus qu’il s’est modernisé au fil des années avec de nombreux modèles aux spécificités très intéressantes.

Principe et fonctionnement du poêle à granulés

Pour mieux comprendre le fonctionnement du poele a granules, il est important de définir le granulé de bois ou pellet. Il s’agit du combustible utilisé pour remplir le réservoir de l’appareil afin d’assurer le chauffage. Les pellets sont de forme cylindrique, faisant 2 à 3 centimètres de longueur et 6 mm de diamètre. Ils sont obtenus à partir de copeaux de bois naturel séchés et compressés. Leur densité est supérieure à celle des bûches et ils permettent une excellente combustion. Pour s’en procurer, il faut se fournir auprès de revendeurs. Ils sont vendus par sac, mais les camions souffleurs peuvent aussi vous livrer des granulés de bois en vrac.

Ainsi, le poêle à granulés est un appareil de chauffage qui emploie des granulés de bois pour fonctionner. Il est parfaitement adapté aux maisons individuelles étant donné qu’il ne peut pas chauffer de grands espaces. Il apporte une température constante dans la pièce grâce à un thermostat qui règle le débit de chaleur. Vous n’aurez pas besoin de surveiller le feu ou de l’alimenter puisque la durée de la combustion peut aussi être contrôlée. Il fonctionne à l’aide du courant électrique. La taille du réservoir diffère selon les modèles et le remplissage se fait toujours manuellement. Une fois que les granulés de bois sont chargés, et que l’appareil est branché, le moteur sera activé. Il faudra alors régler le thermostat. La chambre de combustion accueillera alors le combustible et le ventilateur propagera la chaleur dans la pièce. La fumée sortira par un petit conduit. Quant aux cendres, elles doivent être ramassées à chaque fois que vous rechargez le réservoir.

Les différents types de poêle à granulés

Le poêle à granulé peut prendre différentes fonctions : chauffage d’appoint ou chauffage de confort. Les spécificités se sont améliorées au fil du temps, avec des différences au niveau de la puissance, des fonctionnalités et des caractéristiques générales.

Parmi les systèmes les plus connus, vous retrouverez :

  • Le poêle ventilé, très économique, il est recommandé comme chauffage d’appoint
  • Le poêle canalisable qui permet de chauffer plusieurs pièces
  • Le poêle à convection naturelle ou rayonnement qui a la particularité d’être silencieux
  • Il existe également d’autres poêles aux options particulières comme le modèle hydro. Il ne chauffe pas seulement la pièce mais peut également produire de l’eau chaude.

L’installation de l’appareil

Si vous désirez vous équiper d’un poêle à granulés, il va falloir prévoir différents éléments :

  • En premier lieu, songez à l’électricité étant donné que l’appareil fonctionne à l’aide du courant électrique.
  • Il faudra ensuite penser à aménager un espace entre le mur et le poêle à pellets afin de permettre la circulation de l’air.
  • Le petit conduit par lequel la fumée doit sortir devra être relié à un tube d’évacuation qui en principe, sera dirigé vers le toit de la maison.
  • Il est également essentiel de s’approvisionner régulièrement en pellets. Il vaut mieux emmagasiner une réserve personnelle pour l’hiver afin d’éviter les mauvaises surprises.

Pourquoi choisir un poêle à granulés?

Se chauffer au bois est une alternative que la plupart des foyers ont trouvé avantageuse. Qu’en est-il alors du poêle à granulés ? Quels sont ses atouts ? Pourquoi opter pour cet appareil de chauffage plutôt que pour un autre ?

  • Il est écologique. Sa consommation en électricité dépend du modèle, mais elle est en général assez faible. De plus, il n’y a pas d’émission de CO2 donc le poêle à granulés fonctionne dans le respect de l’environnement.
  • Il est économique, moins cher que les chauffages à l’électricité, au gaz ou au fioul
  • Il est facile à utiliser avec une programmation rapide et précise. Le combustible n’a pas besoin d’être rechargé constamment puisque la durée sera paramétrée à l’avance. En général, une télécommande est fournie avec l’appareil
  • L’allumage et l’extinction peuvent être programmés
  • La température est réglable à l’aide d’un thermostat, ce qui permet de contrôler la chaleur diffusée dans la pièce
  • Le rendement est excellent, supérieur à 80 % et pour la plupart des poêles à granulés, il atteint les 90 %.
  • L’autonomie est importante
  • L’appareil n’a pas besoin d’être surveillé en permanence
  • Le nettoyage est simple à réaliser et l’entretien est minime. Par ailleurs, il ne rejette que peu de cendres et presque pas de saletés par rapport aux bûches
  • Le design est très diversifié ce qui vous permet d’embellir votre style de décoration d’intérieur
  • Les pellets sont faciles à trouver. Vous n’aurez pas de problème d’approvisionnement en combustible. De plus, les sacs de granulés de bois ne sont pas très chers sur le marché
  • La fumée ne se disperse pas dans la maison
  • Le bois brûlé ne dégage pas d’odeur dans la pièce
  • Le poêle à pellets est capable d’assurer le chauffage de toute une habitation si l’isolation de celle-ci est bonne et qu’elle n’est pas très spacieuse

Quelques inconvénients du poêle à granulés

Après cette longue liste qui prône les qualités du poêle à granulés, vous êtes sûrement convaincu de la praticité de l’appareil. Néanmoins, il existe certains aspects qui ne sont pas à négliger :

  • Il est bruyant. Du fait de son système de ventilation, le poêle à granulés émet un bruit prononcé surtout lors de l’allumage et de l’extinction. A noter que les modèles récents sont plus silencieux
  • Il fonctionne à l’électricité donc en cas de coupure, vous ne disposerez plus de chauffage
  • Le combustible craint l’humidité et doit être rangé à l’intérieur de la maison
  • La durée de vie de l’appareil est limitée car les pièces sont plus ou moins fragiles. Il faut prévoir le remplacement de ces composantes si vous désirez utiliser votre poêle pendant un bon nombre d’années
  • L’entretien est coûteux, notamment au niveau de l’évacuation de la fumée. Il doit être réalisé une fois par an par un professionnel