Rénovation : comment maintenir un chantier propre et sécurisé ?

Un chantier de rénovation d’un bâtiment exige une multitude de travaux. Ainsi, pour un déroulement ordonné et sans risques de ces travaux, certaines précautions doivent être prises. Nous vous expliquons dans cet article les conditions à réunir pour garder un chantier propre et sécurisé.

Maintenir la propreté de l’espace de travail

Les travaux sur chantier entraînent forcément la production de déchets. Gravats, bouts de bois, métaux rouillés, leurs natures varient selon les circonstances. Laisser ces déchets trainer rendra le sol impraticable et empiètera sur le bon déroulement des travaux. C’est pourquoi vous devez constamment les nettoyer.

Chaque chantier doit avoir une équipe chargée de l’évacuation de gravats, du rangement des bouts de bois et de toutes les tâches liées au nettoyage. Les déchets doivent être classés sous différentes catégories et emmenés dans des centres de recyclage à la fin des travaux. Il est illégal et puni par la loi de brûler des déchets. Cela pollue l’environnement et rend les alentours du chantier invivables. En outre, opter pour le recyclage permet de faire des économies.

Signaler le déroulement des travaux

Un chantier est une zone à risques. C’est pourquoi, durant toute la durée des travaux, il doit rester inaccessible au public. La meilleure façon de procéder est de clairement délimiter l’espace de travail. Vous pouvez utiliser des plots et des rubans afin de barrer le chemin.

Vous avez également l’obligation de placer des panneaux tout autour du chantier. Ceux-ci indiqueront les risques encourus et aideront à dissuader les plus téméraires. En cas de problème, la société chargée des travaux et l’employeur sont souvent tenus responsables. Il est donc préférable d’éviter tout incident fâcheux.

>>> Cet article peut aussi vous intéresser : Rénovation de toiture : quelles actions à mettre en place avant le chantier ?

Garantir la sécurité des ouvriers

Les ouvriers constituent la principale main d’œuvre d’un chantier. Ils occupent divers postes et font quotidiennement face à de multiples dangers. C’est pourquoi leur sécurité doit être assurée par l’employeur.

Selon les dispositions légales en vigueur, chaque ouvrier doit être muni d’un Équipement de Protection Individuelle. Il s’agit d’une tenue recouvrant tout son corps et réduisant les risques encourus. Son employeur a également l’obligation de lui fournir un équipement adapté à son poste. Par exemple, un ouvrier exposé à une lumière intense ou à des étincelles doit obligatoirement être équipé de lunettes de protection.

Ces précautions ont pour but de réduire les risques d’incidents et de favoriser une exploitation optimale des ressources humaines. Elles s’étendent à toute personne étant amenée à se rendre sur le chantier durant les travaux.