Quels sont les critères à considérer pour bien choisir sa pompe à chaleur

La pompe à chaleur est une meilleure solution pour chauffer ou refroidir son logement en se servant de la chaleur naturelle. Elle permet aussi de réduire la consommation énergétique dans un habitat, d’où la réduction de la facture. Cependant, le choix de la pompe adaptée à ses besoins peut s’avérer une tâche très délicate. Cela est possible en raison des nombreux modèles présents sur le marché. Découvrez à travers cet article les critères à considérer pour faire un choix judicieux.

Le type de pompe à chaleur

Le premier critère à considérer lors de la sélection de votre pompe à chaleur est le type. En effet, il en existe trois, à savoir la pompe à chaleur à air, la pompe à chaleur sol et la pompe à chaleur à eau. Ces diverses catégories se définissent selon la source de la chaleur dont se sert la pompe pour fonctionner.

La pompe à chaleur à air

Pour cette pompe, c’est l’air qui représente la source des calories qu’elle transforme en chauffage. Une pompe à chaleur a la capacité de chauffer tout un logement. Peut fonctionner jusqu’à -25 degrés. Elle est ainsi convenable pour un usage dans les conditions normales en hiver comme en été sur tout le territoire national. Pour une solution énergétique, écologique et économique, préférez la pompe à chaleur Charente Maritime.

Les pompes à chaleur à eau

La pompe à chaleur à eau tire sa chaleur depuis les nappes phréatiques ou une source d’eau à proximité du logement. L’avantage que présente cette pompe est que les nappes phréatiques ont généralement une température constante d’environ 10 degrés. Ainsi, cela lui permet de donner un bon rendement.

La pompe à chaleur sol

Cette pompe quant à elle puise son énergie dans le sol se trouvant autour de la résidence. Elle y parvient avec l’aide ses capteurs enterrés. Vous avez la possibilité de le coupler à un chauffage au sol pour avoir plus de confort.

L’installation de la pompe à chaleur

Pour bien choisir votre pompe à chaleur, il est conseillé de considérer aussi le mode d’installation. En effet, les pompes à chaleur à air disposent d’une installation autonome. Elles ont la capacité de refroidir ou de chauffer le logement de façon indépendante. Elles peuvent alors servir de système de chauffage principal ou d’appoint de l’habitation et lors des travaux de rénovation ou lors d’une nouvelle construction.

Quant aux pompes à chaleur à eau, elles se branchent sur le système de chauffage déjà existant ou nouveau. Elles peuvent donc prendre la place de votre chaudière ou la compléter. Elles représentent une solution idoine pour une ancienne habitation ayant un chauffage existant.

Enfin, les pompes à chaleur sol ou géothermiques sont généralement installées sur un système de chauffage neuf et au sol. Leur installation demande des travaux plus importants que pour les PAC à air. Aussi, pour la mise en place des capteurs, il est nécessaire d’avoir des sources de chaleur ou assez d’espace. Ainsi le choix de la pompe va dépendre de la facilité d’installation dans votre habitation.

La puissance et le dimensionnement

Pour faire une parfaite sélection de sa pompe à chaleur, la puissance est aussi un critère important à considérer. En effet, il est conseillé de choisir un outil ayant une puissance convenable à votre habitat. Pour cela, vous devez faire appel à un expert qui fera l’analyse et les calculs nécessaires. Il pourra donc déterminer la puissance qu’il faudra selon le volume et l’isolation de la maison.

Connue sous le nom de dimensionnement de la pompe à chaleur, cette opération représente une étape très importante pour le bon fonctionnement de l’outil. Pour cela, elle prend aussi en compte la déperdition thermique de votre habitat. Après les analyses, le professionnel est le mieux placé pour vous conseiller sur le choix du type de pompe qui vous convient. Vous pouvez par exemple faire appel à Domologique afin de bénéficier d’une prestation de qualité.

Le prix et les subventions

Le budget dont vous disposez est aussi un critère important dans le choix d’une pompe à chaleur. En effet, il faut préciser que pour un petit budget, la technologie la plus adaptée reste la pompe à chaleur à air. Quant aux pompes à chaleur hydrothermique (eau) et géothermique (sol), elles sont réservées pour des investissements plus conséquents. Cependant, retenez que le prix d’une pompe à chaleur dépend de l’outil lui-même, mais également de la surface de la maison que vous souhaitez chauffer.

Par ailleurs, gardez à l’esprit que l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur peuvent vous faire profiter de certaines subventions. Il peut s’agir des aides de l’État, des fournisseurs d’énergies via les CEE, de l’Anah, de votre banque ou même des aides régionales. Ces aides sont accordées, car l’installation des pompes à chaleur participe aussi à la réduction de la consommation énergétique. Cependant, pour bénéficier de ces aides, il est nécessaire que l’installation soit obligatoirement réalisée par un professionnel, avec les factures à l’appui.

Laisser un commentaire