Les précautions à prendre pour prévenir le court-circuit électrique

Le court-circuit figure parmi les accidents électriques les plus dangereux. Non seulement, ce phénomène pourra endommager l’installation, mais il peut également entraîner des conséquences plus graves comme l’incendie. Heureusement, il est possible de le prévenir. Le point dans l’article qui suit.

Utiliser des dispositifs spécifiques destinés à éviter cet incident

La vigilance demeure le meilleur moyen de prévenir la survenue de court-circuit. Tout d’abord, il est crucial de protéger ses installations électriques. Bonne nouvelle, le marché propose des dispositifs dédiés spécifiquement à cet effet. Parmi eux, on retrouve les disjoncteurs. Ces derniers coupent immédiatement le réseau dès lors que l’intensité du courant est très élevée. En empêchant la surchauffe, ce dispositif prévient les potentiels incendies. Il est également conseillé d’équiper ses systèmes électriques de fusibles. Ainsi, l’intensité du courant fera dans un premier temps griller ces derniers. Dans un second temps, ceux-ci entraîneront une interruption de courant. Par ailleurs, la mise en place d’un parafoudre est de mise.

Dans tous les cas, il n’y a rien de tel que de protéger les câbles contre les intempéries. Pour ce faire, il faut utiliser une gaine thermo. Cette dernière a pour rôle d’isoler les fils et les câbles de la chaleur, de l’humidité et de tous risques d’écrasement. Ce dispositif a l’avantage d’être durable et résistant. Grâce à sa propriété thermorétractable, il se resserre efficacement autour du câble dès lors qu’il est exposé à une certaine température. Bien sûr, il existe différents types de gaines. Ainsi, le choix ne doit pas être effectué à l’aveuglette si l’on veut assurer la sécurité de l’installation. Parmi les critères importants à vérifier, on note le coefficient de rétreint, la longueur, la matière et la température de rétraction. De même, pour faciliter l’identification, plusieurs coloris sont proposés.

Confier les travaux d’installation électrique à un spécialiste

L’autre règle d’or pour éviter les courts-circuits, c’est de confier tous travaux d’installation électrique à un professionnel du secteur. Il en va de même pour le dépannage et l’entretien du système. En effet, ce sont des opérations délicates qui demandent de la rigueur et surtout des compétences spécifiques. Il suffit d’un branchement défectueux ou d’un fil mal isolé pour entraîner un court-circuit. Bien évidemment, le service de ce spécialiste a un coût. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes tentent de faire elles-mêmes les travaux, question de faire des économies. Pourtant, c’est le meilleur moyen de mettre en danger la sécurité de son logement.

Il convient aussi de souligner que l’installation électrique peut s’user avec le temps. Par conséquent, il est judicieux de la faire inspecter de temps en temps par un expert en la matière. Lors de la vérification, ce dernier aura une idée de l’état du système électrique. Il pourra alors procéder aux opérations et démarches requises pour garantir une meilleure protection du montage. Selon la situation en place, les interventions sont diverses : rénovation totale de l’installation, remplacement des câblages ou encore changements des équipements électriques défectueux ou usés. Le professionnel pourra d’ailleurs conseiller son client sur le meilleur produit à acquérir pour optimiser la durée de vie du système.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *