Les domaines d’intervention d’un électricien qualifié

Particulièrement dangereuse, la manipulation des installations électriques pourrait rapidement donner lieu à un incendie, raison pour laquelle, la réparation des équipements appartenant à la norme européenne NF C 15-100 (Installations électriques à basse tension) exige aujourd’hui l’intervention d’un artisan électricien, dans le but d’éviter tout accident.

Les principales missions d’un électricien

De la mise en place des  systèmes d’éclairage jusqu’aux ascenseurs, en passant par la climatisation et la pose d’alarme, les domaines d’intervention d’un électricien sont vastes. Qu’il s’agisse d’un affaiblissement de la luminosité d’une seule ampoule, ou d’un simple fusible qui saute, ce spécialiste cherche les origines de ces soucis pour les résoudre ensuite. Il intervient également pour l’entretien de certains dispositifs. Ses compétences sont requises pour garantir le confort d’une maison.

Par définition, le métier consiste à réaliser certains branchements, régler un problème d’électricité quelconque, réparer et  maintenir les réseaux électriques. De la même façon, l’électricien doit être capable de planifier l’emplacement et les chemins de câbles pour installer un nouvel équipement. Il arrive également que le professionnel prodigue des conseils pour diminuer d’une manière significative les consommations d’électricité d’un foyer.

Certains professionnels disposent de leurs propres sites internet, à l’instar de Estuaire électricité. Les particuliers peuvent visiter ces portails pour trouver rapidement un électricien pas cher. 

Le profil d’un électricien

La profession d’électricien requiert de l’habileté, de la précision ainsi que de la rigueur. L’artisan devra être polyvalent et méthodique concernant la planification de son travail. Parallèlement, le respect et la maîtrise des procédures de sécurité sont des notions indispensables pour l’exercice de cette fonction.  

Puisqu’il pourrait être amené à travailler en groupe, l’intéressé devrait aimer le travail en équipe et être parfaitement familier avec les  diverses techniques de son métier. Souvent appelé pour des services de dépannage à domicile, il doit offrir des prestationsde qualité à ses clients. La formation académique la plus recommandée et la plus prisée dans cette branche est le CAP « préparation et réalisation d’ouvrages électriques ».Les brevets de technicien supérieur (BTS) en domotique ou en électrotechnique sont également priorisés pendant les embauches. Néanmoins, la plupart de ces messieurs exercent leurs professions en tant qu’indépendants.