Existe-t-il un meilleur isolant pour les combles ?

En fait, l’isolation des combles n’est pas seulement avantageux pour les occupants de cette pièce, mais contribue également au confort général de votre logement. En effet, c’est l’isolation correcte du grenier qui va garantir la suppression des ponts thermiques. En poursuivant votre lecture, vous en saurez plus sur le meilleur isolant pour les combles. D’ailleurs, nous vous invitons à choisir celui qui pourrait vous convenir sur ce lien.

L’utilité d’isoler les combles avec le meilleur isolant

Entre les murs, les sols, les planchers, ce sont les combles qui constituent la surface qui engendre le plus de pertes de chaleur. Leur isolation est donc indispensable pour garantir un confort thermique en hiver comme en été. Durant les saisons froides, la chaleur s’échappe à travers les ponts thermiques si l’isolation thermique est absente. Il en est de même si elle n’est pas correctement effectuée. De même, en période de grandes chaleurs, c’est encore l’isolation qui va limiter un échauffement trop important de l’air intérieur. Ainsi, aménageables ou perdus, les combles sont obligatoirement à isoler si on veut maintenir son bien-être au quotidien. De plus, l’isolation des combles vous évite de trop solliciter vos appareils de chauffage ou de climatisation. A la clé, des économies d’énergie conséquentes sur le moyen et le long terme !

Quel meilleur choix d’isolant pour les combles ?

Pour une isolation correcte de la toiture, il est important de choisir le meilleur isolant pour les combles. Mais quel est le meilleur isolant pour mettre les combles à l’abri de la chaleur ou du froid ? A vrai dire, il n’existe pas de meilleur isolant en soi. Autrement dit, le meilleur serait celui qui s’adapterait à votre budget, à la nature de vos combles (perdus ou aménageables), bref, à vos goûts et préférences. Néanmoins, vous pouvez orienter votre choix sur plusieurs critères.

Choisir le meilleur isolant pour combles selon vos critères

Selon votre situation et la configuration de vos combles,  vous pouvez choisir un matériau isolant selon plusieurs critères.

L’épaisseur et la performance

Etant donné que l’épaisseur joue sur l’efficacité d’un matériau isolant, faites en sorte de choisir un isolant épais. Notons que plus un matériau est épais, plus importante sera son efficacité. Il vaut donc mieux proscrire les matériaux de type isolants minces pour la simple raison qu’un isolant ne peut prétendre être efficace sans une épaisseur conséquente. Aussi, peu importe votre choix, l’épaisseur du matériau doit atteindre une résistance R supérieure ou égale à 6. En moyenne, l’épaisseur d’isolant requise pour isoler les combles est de 15 à 20 cm.

Si les combles sont perdus, un matériau en laine ou flocon est à privilégier. Si vous souhaitez un jour habiter vos combles, orientez plutôt votre choix vers la performance de l’isolant, au détriment d’une grande épaisseur. Pour ce faire, vous devez vous renseigner sur sa conductivité thermique lambda  et sa résistance thermique R, indiqués sur l’étiquette du produit. De cette façon, vous pouvez optimiser votre espace habitable. D’une façon générale, les artisans mettent en oeuvre de la laine isolante entre les chevrons. Et pour maximiser l’effet, ils vont poser une seconde épaisseur dessus.

Vos contraintes budgétaires, une résistance à l’humidité, aux rongeurs et au feu

Sinon, vous pouvez aussi considérer vos contraintes budgétaires pour choisir votre isolant. Pour un choix économique, la laine de verre présente un bon rapport qualité/prix. Si elle a gagné en popularité au cours de ces dernières années, ce n’est pas pour rien ! Cependant, son installation peut être quelque peu complexe. De plus, on lui reproche souvent de ne pas être trop respectueuse de l’environnement. Outre ces différents facteurs, un autre point important à ne pas négliger est la résistance de l’isolant. De préférence, le matériau sera résistant à l’humidité. Une autre option possible est la pose d’un film protecteur pour résoudre ce problème. En même temps, l’isolant idéal serait un matériau résistant aux rongeurs et au feu, pour la sécurité.

Son énergie grise ou sa facilité d’installation

Pour la santé des occupants de la maison et pour notre bonne vieille planète, pourquoi ne pas choisir un isolant à moindre bilan d’énergie grise. Vous aurez ainsi une habitation propre et écologique. Parmi les choix possibles, les isolants dits naturels à l’instar de la laine de mouton, le liège, la ouate de cellulose sont préconisés. Et si vous avez certaines contraintes de pose et que vous recherchez un isolant facile à poser, par exemple pour des combles à accès difficile, les isolants en flocon ou à projeter sont les solutions.

En ce qui concerne les combles aménagés ou le sol des greniers, l’isolation se fera avec des rouleaux isolants. Ces derniers se distinguent particulièrement par leur caractéristique simple à poser. Pour encore affiner votre choix, procédez à une petite comparatif des isolants pour combles. Vous trouverez ainsi celui qui s’adapterait le mieux à vos critères de choix. La demande de devis auprès de sites spécialisés vous permettront d’être en contact direct avec le professionnel. Après une description détaillée de ce que vous voulez et la configuration de vos combles, celui-ci vous donnera de plus amples informations sur ce qui conviendrait le plus à votre situation.

Le meilleur isolant fréquemment utilisé pour les combles

Il y a plusieurs et non un isolant que les professionnels appliquent habituellement aux combles. D’après ce qu’on vient d’évoquer, plusieurs types d’isolant se prêtent à cette application. Donc, pour la toiture, les plus utilisés sont la laine de verre pour son efficacité à petit prix. Son petit bémol c’est qu’elle a une propriété très irritante à la pose, nécessitant des équipements spécifiques pour l’installateur. Issu du recyclage de papiers journaux, la ouate de cellulose est écologique et très efficace. Un peu irritante également.

La fibre de bois a les mêmes caractéristiques à la différence qu’elle est sensible au feu et qu’elle coûte plus cher. On le remplace souvent par le liège pour des combles perdus. Certains professionnels conseillent également le polystyrène expansé pour les combles aménagés. A noter toutefois qu’il a un lourd bilan d’énergie grise et que son comportement face aux flammes est peu engageant.