Comment rénover un vieux parquet ?

Lorsqu’un coup de balai et un nettoyage régulier ne suffisent plus pour faire briller le parquet, il faut songer à le rénover complètement. Le traitement de parquet peut être réalisé par soi-même si on dispose du bon matériel et du produit adéquat. Ci-après les étapes à suivre pour redonner un coup de jeune au parquet.

Un ponçage et une vitrification pour redonner de l’éclat au parquet

Grâce à son aspect chaleureux et authentique, le parquet confère une touche décorative et particulière à toute maison. Malheureusement, il subit au fil des années l’usure du temps et devient abîmé, rayé et gonflé. Pour que ce type de revêtement retrouve toute son élégance et son aspect brillant, une seule solution s’impose : la rénovation du parquet. Une préparation minutieuse et quelques étapes fondamentales sont à respecter si l’on souhaite réussir les travaux. Mais avant de se lancer dans une telle opération, il est impératif de se munir de tous les équipements et du matériel dont on aura besoin : pinceau, rouleau, vitrificateur, balai-brosse, papier abrasif, ponceuse, bordureuse, aspirateur, serpillère, etc.

La rénovation du parquet se fait en deux étapes : le ponçage et la vitrification. La première phase est celle qui garantit la qualité et le rendu de la finition. Elle permet d’uniformiser le sol et d’obtenir une surface propre et lisse. Facile à mettre en œuvre, l’opération demande néanmoins beaucoup d’énergie et d’attention pour garantir un résultat soigné et esthétique. Une fois le ponçage terminé, place à la vitrification. Particulièrement résistante, cette finition permet non seulement de protéger et de sublimer le parquet, mais aussi d’améliorer l’aspect du revêtement. Grâce à un film invisible et imperméable appelé vitrificateur, le sol pourra résister à l’usure et aux taches.

Miser sur la préparation et la finition

Pour rénover son parquet, il n’est pas toujours nécessaire de contacter une entreprise de vitrification parquet. Il suffit de bien suivre les étapes importantes pour garantir la qualité du travail. Pour cela, il est crucial de bien préparer la pièce et le support : enlever tous les meubles et objets, fermer les portes et ouvrir les fenêtres afin de faciliter l’évacuation de la poussière, remplacer les lames abîmées, reboucher les fissures avec de la pâte à bois, enfoncer les clous qui dépassent et passer l’aspirateur. Pour pouvoir vitrifier un parquet correctement, il est indispensable de bien le poncer. Cela va permettre d’appliquer facilement la cire, le vernis et l’huile.

La pose du vitrificateur étant la partie la plus délicate de la rénovation, elle requiert une préparation minutieuse. Avant de procéder à l’opération, il est donc important de vérifier l’humidité du bois et la température à l’intérieur de la pièce (éteindre le chauffage si besoin). L’application se fait ensuite dans le sens des fibres du bois, avec un rouleau spécial vitrification. Il est aussi conseillé de passer en deux coups de rouleau et de finir dans le sens des veines pour mieux uniformiser la couleur. Pour effectuer un entretien complet et régulier du parquet, il ne faut pas hésiter à demander un devis auprès d’un spécialiste.