Comment rendre votre ville plus verte ?

Il est avéré que les progrès technologiques ne peuvent pas remédier à tous les maux. Face à l’urgence écologique, il est important d’instaurer des villes vertes. Celles-ci reposent sur les principaux fondamentaux spécifiques au développement durable. Les solutions durables et écologiques ainsi que les projets ambitieux visent à maintenir un certain équilibre entre les zones vertes et les quartiers résidentiels. Le mobilier urbain peut aider à végétaliser et à améliorer la vie dans une grande ville.

Le développement de zones végétalisées par le mobilier urbain

Une ville plus verte implique le développement de zones végétalisées. Il faut savoir que la chaleur émanant des quartiers résidentiels doit être régulée. C’est le cas notamment à Montpellier et ses 741 hectares d’espaces verts ouverts au public. La métropole a ainsi été élue « Ville la plus verte de France » en 2018. Les espaces verts à foison prévus pour accueillir le public sont agrémentés de mobiliers urbains verts proposés par exemple sur manutan-collectivites.fr, à l’attention des collectivités.

Quoi qu’il en soit, la création de parcs et de jardins apporte de nombreux avantages à la ville, à ses habitants ainsi qu’aux touristes. Plus encore, les possibilités d’aménagement sont infinies :

  • création de jardins à thème,
  • haie,
  • pelouse,
  • plantation d’arbustes, d’arbres, de rocaille.

Par ailleurs, les zones vertes se modèlent au fil des saisons. Les plantes vivaces agrémentent les jardins en hiver tandis que les rosiers, les frimas ou encore les arbres fruitiers fleurissent en été.

ville verte mobilier urbain

Encouragez la mobilité verte en ville

Une ville plus verte tend également à réduire l’usage de la voiture en prônant les transports en commun ainsi que le vélo. De nombreuses métropoles comme Stockholm limitent le trafic routier en interdisant l’accès au centre-ville à des horaires spécifiques. Les habitants empruntent les transports publics. La plupart des villes vertes restreignent les véhicules polluants.

Une autre méthode efficace consiste à augmenter le prix des places de parking. La réduction de la vitesse de circulation à près de 10km/h s’impose aussi comme une évidence dans les villes plus vertes. Les résidents peuvent de ce fait se déplacer à pied ou à vélo dans les meilleures conditions.

Une gestion optimale des déchets, des énergies renouvelables et de l’eau

La gestion des déchets est l’un des piliers fondamentaux du développement durable. Certaines métropoles collectent les déchets via un réseau souterrain dédié. Ces déchets sont ensuite transformés en énergie de combustion. Les ordures ménagères deviennent du compost voire du biocarburant.

Une ville dite verte privilégie les énergies 100% renouvelables. Cela implique une meilleure politique en termes de transition énergétique. À titre de référence, Nantes dispose du Label Européen Cit’ergie grâce à ses nombreuses actions concentrées sur le développement de l’énergie renouvelable. La ville mise entre autres sur les panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité.

Toute transition écologique opérée en vue de transformer une métropole en une ville verte ne peut être opérée sans une bonne gestion de l’eau. Les eaux usées permettent d’alimenter la climatisation ou encore le chauffage. Il s’avère tout aussi essentiel de limiter les fuites d’eau dans les réseaux. En plus de la technologie, une gestion efficace de l’eau repose sur un travail de sensibilisation de masse. De nombreuses villes vertes n’hésitent pas à réhabiliter les rivières et les lacs pollués qui contribuent à la renaissance de la biodiversité.