Comment garantir une meilleure étanchéité du toit ?

La toiture est une partie essentielle de la maison qui la protège de toutes les agressions extérieures telles que l’air, le vent, mais surtout l’eau. Réaliser l’étanchéité de la toiture assure à la longévité de celle-ci, mais également le confort dans la maison. En plus, un toit bien étanche réduit au maximum la consommation d’énergie. Voici alors trois conseils pour garantir une meilleure étanchéité de votre toiture. Mais en tout cas, on vous conseille de faire appel à une entreprise d’étanchéité pour tous travaux y afférents.

Respecter la pente minimale

Si vous êtes à la phase de la construction de votre toiture, sachez qu’une pente de toit est une solution idéale pour assurer une bonne étanchéité. En effet, l’inclinaison aussi petite soitelle permet un bon écoulement de l’eau de pluie. De cette manière, l’eau ne stagnera pas sur le toit. Quoi qu’il en soit, il faut respecter des pentes minimales dans votre construction pour éviter que l’eau ne pénètre sous votre toit. En faisant appel à un professionnel comme cette entreprise d’étanchéité de toiture située dans le 83, vous pourrez obtenir toutes les informations nécessaires sur le degré, le pourcentage et la mise en œuvre de ces pentes.

Bien fixer les tuiles

Lorsque les tuiles sont bien fixées entre elles, elles deviennent très soudées et résistent mieux au vent et à la neige. La fixation de vos tuiles est donc une des conditions efficaces pour assurer l’étanchéité de votre toit. D’ailleurs, il existe des abaques généraux pour chaque type de tuiles. Leur fixation doit répondre aux conditions prévues par le DTU. Ce dernier définit en fait toutes les valeurs à prendre en compte en fonction de la carte de zones. Ce qui garantit une meilleure résistance des tuiles. En plus de la fixation des tuiles, on recommande également la mise en place d’un écran sous-toiture pour plus d’imperméabilité du toit.

Bien vérifier les points sensibles du toit

Les points sensibles, appelés également points singuliers sont les endroits les plus fragiles du toit. L’étanchéité au niveau de ces points doit être réalisée avec beaucoup d’attention et de soin parce qu’en fait, les problèmes d’humidité proviennent le plus souvent de ces endroits.

D’une part, pour une toiture en pente, vous devez vérifier toutes les pénétrations continues en raccordement avec un mur ainsi que les pénétrations discontinues pour les ouvrages dépassant le toit (conduits de fumées ou de cheminée, fenêtre de toit …). Vérifiez également toutes les angles sortant et entrant du toit tels que les faîtages, les noues et les rives, les arêtiers. En effet, ils doivent être bien couvrants, chevauchants et assurer une continuité de l’étanchéité. Enfin, jetez un coup d’œil à la ventilation de la couverture. Vous devez assurer la circulation d’une lame d’air sous les liteaux ou prévoir des chatières qui sont des ouvertures disséminées dans la couverture. En fait, la ventilation permet d’éviter la condensation ainsi que les moisissures.

D’autre part, si vous avez une toiture-terrasse, les points singuliers à vérifier en priorité sont les ouvrages en relief sur votre toit (cheminée, conduit de ventilation). Il faut bien vous assurer que le revêtement d’étanchéité soit bien raccordé au relief à l’aide d’un solin ou d’un bandeau de béton. Il est aussi essentiel de vérifier les systèmes d’évacuation d’eaux pluviales et le trop-plein pour un meilleur écoulement des eaux. D’ailleurs, il existe des normes prévues en la matière.