Comment réussir sa peinture ?

Les travaux de peinture, à l’intérieur comme à l’extérieur, peuvent souvent sembler faciles. Cependant, cela requiert quelques techniques. C’est la raison pour laquelle il faut toujours passer par un peintre décorateur. Avant de vous lancer dans votre projet, assurez-vous d’être bien préparé : allant du choix de la peinture au passage du rouleau, en passant par la préparation du support ainsi que la protection du sol et des vitres.   

Comment bien choisir sa peinture ?

Choisissez le type de peinture idéal en fonction de la pièce que vous voulez repeindre. Pour les pièces sèches, vous pouvez opter pour les peintures à l’eau. Quant à la salle de bain et la cuisine, il vous faut des peintures spéciales « pièces humides » à aspect satiné, car elles sont plus faciles à laver et à entretenir.

  • La peinture à l’eau présente l’avantage de ne polluer ni l’environnement ni vous-même. Comme son nom l’indique, elle se dilue à l’eau et le nettoyage du matériel se fait également à l’eau et au savon. Ayant un temps de séchage réduit, elle met en moyenne 30 mn pour être recouverte et 4 à 6 heures pour être complément sèche. On compte trois grands types de peinture à l’eau : les acryliques, les vinyliques et les alkydes. Elles sont nommées en fonction de leur liant.
  • La peinture à l’huile ou la peinture glycéro est une peinture dont le diluant est à base de solvant. La dilution de la peinture ainsi que le nettoyage des pinceaux se fait donc avec du white-spirit. Utilisable en intérieur comme en extérieur, elle est appréciée pour sa grande résistance dans le temps et à l’humidité.

Choisir le bon matériel de peinture

Lorsque l’on entame un chantier de peinture, le réflexe est de ressortir les pinceaux et rouleaux. Alors que pour obtenir un bon résultat, il faut utiliser le matériel adéquat, comme un artisan peintre digne de ce nom le ferait :

  • Pinceaux ronds : pour peindre les bords et les angles,
  • Rouleau à poils courts : pour un mur lisse et une finition satinée,
  • Rouleau à poils mi-longs : pour un mur lisse et une finition mate,
  • Rouleau à poils longs : pour un mur en briques au relief prononcé,
  • Brosse-radiateur : pour les surfaces difficiles d’accès, par exemple un mur derrière un radiateur.

Il est important de noter que les rouleaux servent à peindre de grandes surfaces et les pinceaux de peinture sont idéals pour les surfaces plus petites ou irrégulières. Pour un résultat optimal, il est préférable de peindre avec du matériel neuf.

Bien préparer les murs

Après avoir lessivé ou nettoyé le mur à l’aide d’une éponge humide, laissez-le sécher quelques minutes et rebouchez les trous et les fissures. Pour cela, vous devez éliminer les parties friables logées près des trous et des fissures à l’aide d’un grattoir triangulaire. N’oubliez pas d’humidifier les zones à reboucher.

Colmatez ensuite les trous et les fissures avec de l’enduit de rebouchage et en utilisant un couteau à enduire.

Enfin, avant de poser l’enduit de lissage en couche fine et régulière, lissez la surface à peindre en ponçant les aspérités avec du papier abrasif.