Comment entretenir sa cheminée ?

Une cheminée mal entretenue peut s’avérer dangereuse, en plus d’être peu esthétique. Avant l’hiver puis au retour du printemps, il est nécessaire de nettoyer votre cheminée, sans quoi elle peut moins bien fonctionner. Ancienne ou moderne, une cheminée n’est pas facile à entretenir, entre les recoins sinueux, les cendres, la rouille et la suie. Pour vous aider, voici les 5 étapes essentielles au nettoyage de cheminée.

Etape 1 : ramoner la cheminée

Le ramonage de votre cheminée est obligatoire et s’effectue une fois par an par un professionnel. Le ramoneur professionnel, après son service, vous fournit un document officiel, à remettre à votre assurance. Vous pouvez également prendre les devants et ramoner votre cheminée régulièrement, afin de ne pas vous exposer à un risque d’incendie. 

Pour ramoner votre cheminée, vous devez utiliser une brosse en nylon spéciale, que l’on appelle hérisson. A l’aide de cette brosse, nettoyez en profondeur les parties en inox de votre insert. Attention toutefois à ne pas frotter trop énergiquement, pour ne pas endommager les différents éléments de votre cheminée.

Etape 2 : nettoyer le foyer

Après avoir ramoné votre cheminée, vous devez nettoyer son foyer. Commencez avant tout par aspirer les cendres à l’aide d’un aspirateur. Sur le marché, vous trouverez des aspirateurs prévus à cet effet, afin de ne pas abîmer votre aspirateur ménager.

Lorsqu’il ne reste plus de cendres, nettoyez les tâches avec une brosse imbibée de vinaigre blanc et d’eau. Frottez jusqu’à ce que votre foyer soit entièrement propre. Cette tâche peut être chronophage, surtout si vous faîtes un usage fréquent de votre cheminée ou si elle n’a pas été récemment entretenue.

Etape 3 : nettoyer le manteau de la cheminée

Le manteau d’une cheminée est souvent sali par la suie. Vous devez donc soigneusement le nettoyer en aspirant les cendres puis en enlevant les tâches. Pour un manteau en brique ou en pierre, utilisez une brosse dure avec un mélange d’eau et de bicarbonate de soude. Si les tâches persistent, vous pouvez avoir recours à des cristaux de soude ou à un produit décapant spécial.

L’eau de javel est également particulièrement efficace sur les manteaux en pierre. Après avoir frotté le manteau d’eau de javel, appliquez un enduit à base d’eau bouillie et de savon noir. La cire incolore a quant à elle fait ses preuves sur les cheminées en brique, au même titre que l’huile de lin.

Un manteau en marbre demande un nettoyage plus délicat. On préfère dans ce cas de l’eau savonneuse, appliquée avec une fine laine d’acier.

Etape 4 : nettoyer la vitre

Une cheminée est un meuble chaleureux, qui réchauffe les soirées d’hiver. Seulement, si l’on ne perçoit pas les flammes brûler, la magie n’est pas au rendez-vous. Il est donc essentiel d’avoir une vitre propre, sans traces de suie. 

Pour un rendu impeccable, certains produits spéciaux vendus en magasin se révèlent très efficaces. Des solutions naturelles plus écologiques permettent néanmoins d’avoir le même résultat. C’est le cas, par exemple, des cendres de votre cheminée. En effet, les cendres font un détachant très puissant ! Etonnant, non ?

Une fois propre, votre vitre doit être protégée si vous ne souhaitez pas voir apparaître aussitôt de nouvelles traces. Vérifiez l’efficacité du joint et, s’il est en mauvais état, n’hésitez pas à le remplacer. Prenez également l’habitude d’enduire votre vitre d’huile de vaseline à l’aide d’un chiffon.

Etape 5 : nettoyer la plaque de la cheminée

Quand tout est propre et que tout brille, il ne vous manque plus qu’à nettoyer la plaque de votre cheminée. Cette dernière étape est la plus redoutée. En effet, de la rouille s’invite souvent sur la plaque et celle-ci ne disparaîtra qu’à coup de tampon abrasif. Quand vous avez retiré la rouille, badigeonnez votre plaque d’huile puis laissez reposer pendant 48h. 

Avec le temps, la plaque de votre cheminée peut souffrir d’une perte de couleur. Pas de panique ! Il est possible de lui donner une seconde jeunesse à l’aide d’un chiffon imbibé d’huile et saupoudré de poudre de graphite. L’huile de vaseline permettra en outre de protéger la plaque des nouvelles salissures, comme pour la vitre.

Comment maintenir sa cheminée en bon état ?

Comme vous pouvez le constater, nettoyer une cheminée demande du temps et des efforts physiques. Pour ne pas répéter l’opération à plusieurs reprises, il existe quelques astuces pour garder la cheminée propre et en bon état. Tout d’abord, il est nécessaire de changer les pièces usées dès que vous les repérez. Si votre grille de decendrage est endommagée, vous trouverez des pièces détachées Supra en ligne pour la remplacer.

Voici deux conseils pour maintenir votre cheminée en bon état tout au long de l’année :

  • Enduire le manteau de cire.
  • Ne pas utiliser des combustibles salissants, comme le bois humide, résineux ou peint, le carton ondulé ou encore le contreplaqué.

Nettoyer une cheminée, ce n’est pas facile mais c’est tout à fait réalisable. Prévoyez quelques heures devant vous afin de pouvoir vous y atteler correctement. Avant de commencer, assurez-vous d’avoir tous les accessoires et produits d’entretien nécessaires. Enfin, respectez les étapes et procédez à un nettoyage soigné, pour ne pas endommager les différentes pièces de votre cheminée. Bon courage !