Comment détecter une fuite d’eau ?

Une fuite d’eau aussi infime soit-elle peut vous coûter cher au moment de payer la facture d’eau. Une petite goutte d’eau qui coule discrètement du pommeau de douche ou du système d’arrosage automatique, en s’accumulant, peut vite se transformer à long terme en quelques m3 d’eaux gaspillées.

Outre l’augmentation de la consommation, une fuite d’eau peut également provoquer de sérieux dégâts d’humidité. Humidité qui risque de rendre le bâtiment insalubre ou même de fragiliser la construction.

Afin de détecter à temps une fuite d’eau chez vous, nous vous présentons quelques astuces.

Cependant, il est fortement souvent conseillé de faire appel à des experts en détection de fuites d’eaux

Fuite d’eau : les signes apparents

Certaines fuites sont parfois indétectables. Elles passent inaperçues de telle sorte que vous ne vous rendez compte du problème qu’au moment de recevoir la facture.

D’un autre côté, il existe des fuites flagrantes dont il n’est pas nécessaire de faire appel à des professionnels comme un plombier pour le déceler.

Dans cette optique, vous avez les tâches d’humidité de couleur verte ou jaunâtre qui apparaissent sur le mur ou le plafond. Dès que ces tâches font surface, cela signifie qu’il y a eu accumulation d’eau sur cette zone tachetée. Dans la plupart des cas, cette accumulation est due à une fissure de la canalisation à l’intérieur du mur.

A part cela, l’eau qui coule le long des parois est également synonyme de fuite d’eau.

Techniques pour détecter une fuite d’eau

Afin de gagner du temps et d’augmenter les chances de détecter la fuite, l’astuce est de vérifier dans les endroits les plus probables où la fuite se forme généralement. Il s’agit alors d’effectuer une vérification à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison.

A l’intérieur, la technique la plus efficace est de fermer toutes les arrivées d’eau de la maison. Si le compteur continue de tourner, cela implique qu’il y a effectivement une fuite d’eau. Tout le problème consiste alors désormais à trouver d’où peut provenir cette fuite.

La salle de bain et la cuisine sont les endroits où la fuite a tendance à se révéler. Elle se situe au niveau de la tuyauterie. Plus précisément des embouts des robinets des appareils ménagers tels que le lave-vaisselle, la machine à laver ou encore l’évier. Des indications plus précises comme le filet d’eau en continu dans la cuvette des toilettes indiquent également qu’il y a une fuite d’eau.

A l’extérieur, la technique consiste à vérifier la tuyauterie reliant le compteur et la maison. Pour ce faire, fermez la valve d’arrivée d’eau et regardez si le compteur tourne. Si c’est le cas, la fuite existe réellement. Il suffit alors d’inspecter la canalisation du compteur jusqu’à la maison.

Des techniques plus sophistiquées

Mis à part les techniques que l’on peut considérer de traditionnelles, des techniques faisant recours à la technologie permettent également de détecter la fuite d’eau. Il s’agit de méthodes dont la réalisation ne peut être faite que par des techniciens utilisant des matériels de pointe adaptés. Vous avez la méthode d’inspection par vidéo ou par thermographique, la méthode de corrélation acoustique ou de l’écoute électroacoustique, ou encore la technique de gaz traceur.