Rénovation électrique : comment soigner les apparences ?

C’est un fait ! Vous devez faire une rénovation électrique tous les 6 à 12 mois en moyenne. Il en va de la sécurité de votre maison et de votre confort. Ce genre de travaux implique des charges importantes, touchant même parfois au  design de votre intérieur. D’où l’importance de la question : comment soigner les apparences ?

Parlons des fils électriques apparents

Selon le cas, l’électricien peut avoir à modifier tous les branchements électriques de la maison. Ce peut être pour pallier à de prochains problèmes de coupures, ou pour éviter justement les fuites d’électricité.

Il a deux solutions pour ce faire. La première, coutant assez cher, consiste à détruire les combles et à cacher les fils électriques dans ces derniers. Il faudra alors investir encore un peu plus dans la remise en état des lieux. Sans compter que ce genre de projet peut prendre du temps.

La seconde alternative consiste faire les branchements à l’extérieur des murs. Plus rapide et plus modique, cette dernière est pourtant loin d’être parfaite. Elle laisse les fils électriques apparents, ce qui n’est pas très flatteur pour vos murs. Mais une solution demeure : utiliser des cache-fils. L’installation de ce dernier fait notamment partie des prestations d’un artisan électricien professionnel. En fonction de la surface à couvrir, le coût peut varier ainsi que la durée de la procédure.

Repeindre par-dessus

Pour soigner la décoration de votre intérieur, après le passage d’un électricien, il est aussi possible de simplement repeindre par-dessus les fils. C’est une solution de facilité, et qui ne marche cependant pas à tous les coups. Elle est très efficace pour les petites attaches, mais pas pour les fils de grande épaisseur.

Mais en tous les cas, pour ce genre de travaux, vous devez choisir une couleur du même type exactement que celle des murs. Et d’ailleurs, il faudra repeindre entièrement le mur en question, ce qui n’est plus de la prérogative d’un électricien.

Pour ce qui est des dépenses, on aurait bien du mal à vous proposer une fourchette de prix. Plusieurs détails doivent entrer en considération, dont la marque de peinture, le nombre de couches à utiliser, ainsi que la surface à couvrir.