Qu’est-ce qu’une pergola ?

Cet abri s’installe dans le jardin, le long d’une façade de la maison et repose sur des piliers. La pergola fournit un ombrage agréable et efficace. Elle se présente sous différentes formes :

  • adossée : contre un mur extérieur de la maison. Ce type de tonnelle est souvent utilisé pour protéger un salon de jardin. Une telle construction ne nécessite pas de gros travaux ;

  • autoportante : cette pergola est « indépendante ». Avec ce modèle, on peut créer son espace à l’abri, là où on le souhaite dans le jardin ;

  • démontable : cette version est donc éphémère, idéale pour des réceptions ponctuelles en plein air.

Les matériaux qui constituent les pergolas sont eux aussi très variés. Chacun est doté d’atouts et d’inconvénients. Le bois est une matière noble et chaleureuse mais qui nécessite un entretien régulier. L’acier est plus résistant mais se prête mal à une construction légère. Le fer forgé est élégant et décoratif mais il est assez coûteux. Le PVC et la pergola aluminium sont des options abordables, légères mais moins durables.

Côté couverture, la pergola permet aussi la variété. La toile est pratique si on la choisit imperméable et résistante aux rayons UV. Elle est tendue au-dessus de la pergola. Les lames orientables sont plus modernes : elles équipent les pergolas bioclimatiques qui ont un toit à ouvrir plus ou moins, en fonction du temps qu’il fait, grâce à une télécommande. Le toit vitré prend la forme de plaques transparentes.

Elles sont en polyester et fibre de verre (PLR) ou bien en PVC, des matières qui laissent passer la lumière naturelle. Solides, ces plaques conviennent pour des pergolas de toutes dimensions. Pour parfaire le confort de sa pergola, il est possible d’en faire un espace cosy et personnalisé en ajoutant des rideaux protecteurs, des stores ou un éclairage par LED pour les soirées d’été.

Où installer sa pergola ?

Une pergola adossée s’installe le long de la façade bien exposée de la maison, en guise de toit de terrasse pour profiter des beaux jours. Avec une pergola autoportante, veillez à respecter une distance minimale de deux mètres par rapport à la propriété voisine. Dans le cas d’une pergola adossée, le sol est en général « en dur ». La terrasse est en effet aménagée sur une dalle de béton recouverte d’un revêtement au choix.

Ailleurs dans le jardin, la pergola peut reposer sur des piliers aux supports en acier à enfoncer dans un sol stable. Quand la structure de la pergola est lourde, les poteaux sont lestés par des plots de béton. Une installation de pergola est parfois soumise à des contraintes légales : une déclaration de travaux quand elle change l’aspect de la maison voire un permis de construire si sa surface dépasse 20 m2. Pour les tonnelles à la superficie comprise entre 5 et 20 m2, aucune formalité n’est requise.

A qui confier la réalisation de sa pergola ?

Il existe des entreprises spécialisées qui s’occupent d’installer votre pergola selon vos attentes. Pour choisir le professionnel qui interviendra chez vous, vous pouvez vous fier à sa réputation via les avis de sa clientèle. Il faut bien sûr demander plusieurs devis et les comparer afin d’opter pour le meilleur rapport qualité prix.

L’installation de pergola est soumise à la garantie décennale, dans la mesure où le professionnel concerné a souscrit cette assurance. Ainsi d’éventuels dommages survenus après la fin du chantier peuvent être pris en charge par l’assurance. Enfin, la rapidité d’intervention et la durée des travaux font partie des critères à prendre en compte.