Quels sont les avantages d’un toit végétal ?

Il existe deux principaux types d’avantages :

1. Un avantage écologique et sanitaire

Le toit végétal permet :

  • La retenue des poussières atmosphériques et des pollens : en augmentant l’humidité de l’air, il favorise la formation de rosée qui permet de fixer les poussières atmosphériques et les pollens ;
  • Une diminution des taux de CO et CO2 due à la présence des plantes ;
  • De nombreux effets bénéfiques sur la biodiversité en offrant une surface naturelle importante, favorable aux insectes et aux oiseaux ;
  • Une diminution du niveau des eaux de pluies acheminé vers les égouts pluviaux : à l’image d’une éponge, une toiture végétalisée accumule l’eau dont une partie est absorbée par les plantes, une autre partie s’évapore, et une dernière partie est évacuée par les canalisations avec un retard favorisant le bon écoulement. Ainsi, le toit végétal évite une surcharge des égouts et des stations d’épuration d’eau parfois causes d’inondations de sous-sols.

2. Un avantage technique

Le toit végétal permet :

  • Une protection de l’étanchéité : les matériaux imperméabilisants utilisés résistent plus longtemps car ils sont à l’abri des ultraviolets (UV) et du rayonnement thermique solaire.
  • Une optimisation de l’isolation thermique du logement, qui permet de réaliser d’importantes économies d’énergie : une toiture classique exposée au soleil peut atteindre une température de surface de 65°C alors que cette même toiture recouverte de végétaux, demeure à une température de 15 à 20°C. Sachant que la température d’un toit influence la température intérieure d’un logement, cela se répercutera alors sur les besoins de climatisation. A noter également qu’un toit végétal réduit sensiblement les pertes de chaleur en hiver, mais cet impact est moindre que celui de la climatisation.
  • Une isolation phonique : la terre végétalisée absorbe les ondes sonores – c’est un des meilleurs isolants acoustiques qui existent – et permet ainsi de diminuer les bruits de l’environnement urbain. Un substrat de 12 cm d’épaisseur peut réduire les bruits aériens de près de 40db.

Comment entretenir un toit végétal ?

Rassurez-vous, l’entretien d’un toit végétal n’est pas difficile. Parfois, vous devez faire recours à des professionnelles. Alors pensez à RENOV BAT PLUS.

Dans le cas d’un toit végétal extensif, vous n’aurez pas grand-chose à faire si ce n’est arroser votre toiture en cas de sécheresse importante. Par ailleurs, comme l’épaisseur du substrat est relativement faible, les plantes ne pousseront pas très haut.

Dans le cas d’un toit végétal intensif, vous aurez un peu plus d’entretien ne serait-ce qu’au regard des variétés plus nombreuses de plantes que l’on peut faire pousser. Généralement, il vous faut prévoir un système d’irrigation particulier et effectuer régulièrement les tailles des petits arbustes si vous en avez mis.

C’est pourquoi, le toit végétal intensif est plus souvent réservé aux bâtiments commerciaux qu’aux résidences particulières. Alors prêt à changer de toiture ?