Peut-on réaliser soi-même une installation électrique?

Pour que vous puissiez utiliser votre chauffage, vos luminaires, vos appareils électroménagers et tout ce qui va avec, il est nécessaire de mettre en place au préalable une installation électrique. Il peut être tentant de la réaliser soi-même pour faire des économies mais est-ce autorisé notamment par les assurances? Quelles sont les compétences indispensables? On vous dit tout!

Les éléments indispensables à installer

Pour réussir son installation électrique, il faut avoir les compétences pour mettre en place les différents éléments et appareils qui la composent.

  • Le compteur électrique qui sert à comptabiliser votre consommation électrique.

  • Le tableau électrique qui gère les différents systèmes de votre installation électrique. Il ne supporte pas les intempéries et doit donc être placé en intérieur.

  • Les disjoncteurs: Le disjoncteur général permet de couper toute l’électricité, le divisionnaire le coupe dans certaines zones et le différentiel qui empêche les fuites de courant.

  • L’interrupteur différentiel, utile pour couper le réseau domestique en cas de surchauffe ou de surcharge.

  • Les fusibles dont la présence est nécessaire pour couper les circuits qui posent problème. Ils sont de plus en plus remplacés par le disjoncteur différentiel.

  • Le délesteur n’est pas obligatoire mais apprécié car permet un meilleur contrôle des dépenses électriques en alimentant vos appareils en fonction de leur utilité.

  • Le contacteur : Il active vos appareils électriques dont la consommation est élevée lorsque le prix du kilowattheure est le plus bas.

Avant de vous lancer dans une installation électrique, vous devez vous assurer de savoir comment procéder pour mettre en place chacun de ces éléments. Si ce n’est pas le cas, il vaut mieux laisser faire un électricien car une installation mal faite peut être source d’incendie, d’électrocution ou encore d’électrisation.

Une installation électrique qui répond aux normes

S’il existe sur internet de nombreuses vidéos, tutos et explications qui vous indiquent comment réaliser votre installation électrique vous-même comme ici, il faut savoir qu’elle doit être conforme à la norme NFC 15-100.

Celle-ci indique que dans un salon de moins de 28 m², il faut installer au minimum 5 prises terre et au-delà de cette superficie, 7 sont obligatoires dont une dédiée aux réseaux de communication. De même, dans une cuisine de plus de 4 m², 4 prises doivent être réparties au-dessus du plan de travail et se situer à au moins 1,80 m du sol. Et, dans une chambre, 3 prises terrent sont nécessaires, une autre être à côté de l’interrupteur et avoir une prise dédiée aux réseaux de communication. Elle impose ainsi le nombre de prises, de points lumineux, la présence de disjoncteurs et le respect des règles de sécurité.

Il est indispensable que votre installation électrique respecte à la lettre cette norme car vous devrez la faire contrôler par le Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité). L’attestation fournie par cet organisme est obligatoire pour que votre fournisseur d’électricité mette votre installation en service.

La prise en charge de l’assurance en cas de problème

Si vous choisissez de ne pas faire appel à un électricien pour votre installation électrique, prenez soin de vous renseigner auprès de votre assureur car il est possible que vous ne bénéficiez pas des mêmes garanties voire ne pas être couvert en cas de problème avec votre électricité.

Les contraintes et les difficultés liées aux travaux électriques font qu’il est souvent préférable de faire appel à un électricien professionnel ce qui vous garantit un système aux normes et sécurisé. Il en est de même lorsque vous avez besoin d’un dépannage électrique. Comme indiqué sur sweetyhome.fr, cela vous fait gagner du temps et vous permet d’avoir un diagnostic fiable pour des réparations efficaces.