L’ITE ou comment obtenir de meilleures performances énergétiques

La destruction de la couche d’ozone et l’émission de gaz à effet de serre trouvent l’une de leurs causes dans le mauvais rendement énergétique des habitations et autres bâtiments. La prise de conscience de cette situation a suscité la réaction des autorités du monde entier. En France par exemple des dispositions légales sont prises pour promouvoir la normalisation des logements qualifiés de passoires énergétiques. L’une des techniques les plus connues pour normaliser votre résidence et éviter le gaspillage énergétique est l’Isolation Thermique Extérieure (ITE).

L’ITE, qu’est-ce que c’est ?

L’ITE se définit comme un ensemble de techniques destinées à construire une protection énergétique autour d’une résidence, quel que soit son type. Plusieurs systèmes d’isolation thermique extérieure existent, et leur efficacité varie en fonction du matériel et de la technique utilisée pour implémenter la protection. Quel que soit le système utilisé cependant, il y a assurément d’énormes avantages.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site web de Zolpan, l’une des firmes les plus expérimentées dans le déploiement de l’ITE.

Avantages de l’Isolation Thermique Extérieure

L’Isolation Thermique Extérieure permet principalement :

  • d’améliorer le confort des habitats ;
  • de rendre plus attrayants les bâtiments tout en les protégeant ;
  • le repérage et la correction des ponts thermiques entre les planchers intermédiaires et les murs ;
  • la réduction de la déperdition thermique ;
  • la protection de l’environnement.

En outre, contrairement à l’isolation thermique intérieure qui entraîne parfois une diminution de la surface habitable (environ 7%), l’ITE la conserve. Sa mise en place n’affecte pas l’esthétique de vos façades. Les techniques actuelles sont pensées pour conserver la fière allure des bâtiments tout en maintenant l’isolation recherchée. Pour finir, avec l’ITE, vos factures d’énergie connaîtront une nette diminution.

Réglementation en vigueur

En France, les travaux d’isolation thermique sont régis de façon générale par le RT 2012. Ce document fixe depuis sa mise en application la consommation d’énergie à une base de 50 KWh/m²/an pour les constructions neuves. Il préconise aussi le recours aux énergies renouvelables, l’identification et la correction des ponts thermiques, sans oublier la prise en charge de la perméabilité à l’air en ce qui concerne les travaux neufs. L’une des recommandations du RT 2012 est la mise en place de mesures d’incitation à la rénovation énergétique des bâtiments.

Financement des systèmes d’ITE

Recourir à l’ITE donne droit sous certaines conditions à un certain nombre d’avantages d’ordre économique en France. Vous pourrez recourir au crédit d’impôt de transition énergétique ou à l’Éco-PTZ pour augmenter les performances énergétiques de votre résidence. Le crédit d’impôt énergétique prend en charge les frais d’achat de matériaux d’isolation thermique. Il est fixé depuis septembre 2014 à 30% du coût total des travaux, dans la limite de 150 euros par mètre carré des parties isolées par l’ITE.

Le prêt Éco-PTZ est quant à lui un financement auquel peuvent prétendre des citoyens qui désirent lancer des aménagements d’isolation des toitures ou des murs, ou encore des travaux permettant de mettre une résidence dans les normes afin de lui donner un seuil minimum de performance énergétique. Il est impossible de recourir à plusieurs prêts PTZ pour des travaux sur le même logement.