Le rafraîchisseur d’air : un dispositif utile en période de fortes chaleurs

La canicule menace le confort des particuliers, ce qui les amène à s’équiper d’un bon matériel pour rafraîchir efficacement leur habitat. Toutefois, entre un ventilateur et un rafraîchisseur d’air, il est difficile de trancher. Pour aider les consommateurs dans leur choix, voici une petite comparaison entre ces deux équipements.

Pourquoi préférer le rafraîchisseur d’air au ventilateur en période de fortes chaleurs ?

Plutôt que de subir les affres de la chaleur jusqu’à la maison, il est préférable d’opter pour un système de rafraîchissement d’air. Ce dernier diminue réellement la température, tandis que le ventilateur se contente de brasser l’air chaud. Le rafraîchisseur constitue un véritable appareil de bien-être, car il permet non seulement de rafraîchir l’air ambiant, mais d’améliorer la qualité de l’air. Il est basé sur une technologie efficace ayant fait ses preuves depuis les Pharaons. De ce fait, il représente l’équipement idéal pour serafraîchir en période de canicule.

Son usage permet d’éviter de transformer le domicile en fournaise. Il ne présente aucun danger pour les consommateurs, car il s’agit d’un appareil respectueux de l’environnement. Côté prix, il est plus économique comme il permet de diminuer la température ambiante dans les pièces de moins de 30 m². Il a un faible impact sur la facture électrique, et ne requiert pas d’installation préalable. Aussi, il ne mobilise aucun gaz nocif, comparé aux autres matériels concurrents. Les fabricants le considèrent comme la version sophistiquée de la serviette humide posée sur un ventilateur. En général, ce dispositif permet de baisser la température ambiante de 5°C. En savoir plus sur les rafraîchisseur d’air ici.

Comment bien choisir le modèle idéal pour son logement ?

Avant de s’offrir un rafraîchisseur adapté aux besoins, il est indispensable de comprendre l’usage pour lequel il est destiné. Tout d’abord, il est indiqué pour les personnes souhaitant rafraîchir une pièce dont la superficie est à moins de 20 m². Il convient également aux locataires ne pouvant pas installer un climatiseur. En effet, l’appareil de rafraîchissement d’air ne nécessite ni de mécanisme d’installation ni de fixation. Il importe aussi de préciser que tous les modèles disponibles sur le marché ne conviennent pas forcément à toutes les configurations. Il faut de ce fait, bien cadrer ses besoins afin de faire le bon choix.

Le budget est un autre paramètre à prendre en compte avant de choisir son matériel. L’intensité sonore maximale constitue un autre élément à considérer. Cela peut varier d’un foyer à un autre, car certains ménages peuvent par exemple supporter que l’appareil fonctionne à plein régime. D’autres en souhaitent en acheter un uniquement pour équiper leur chambre à coucher. Si la température maximale du foyer dépasse 30°C en période caniculaire, il est plus judicieux de choisir un appareil doté d’un réservoir généreux. Celui-ci doit être en mesure d’accueillir les pains de glace pour une meilleure sensation de fraîcheur.