Gagnez de la place en aménageant vos combles

Surface habitable et isolation : deux aspects essentiels de votre maison. Aménager vos combles et créer un nouvel espace pour juguler les pertes d’énergie.

Aménager ses combles

Entre la couverture et le premier étage, il y a cette zone transitoire, ce lieu vacant. Vous pouvez agrandir votre espace vital sans pour autant déménager ou rogner par une extension sur votre jardin. La solution ? Créer des combles habitables. Plusieurs paramètres vont entrer en ligne de compte dans votre projet : la hauteur de votre toit, la constitution de votre charpente et l’accord de votre mairie.

L’aménagement des combles est soumis à des règles

La création de combles implique généralement le percement d’une ou de plusieurs fenêtres de toit. Une solution souvent préférable à la création d’une simple lucarne pour des raisons énergétiques, mais qui peut être contrainte par l’environnement de votre bâtiment. La modification de l’aspect extérieur de votre habitation est soumise à autorisation municipale. Si votre surface totale après travaux est supérieure à 170 m2, vous devrez avoir recours à un architecte. Si votre création vous offre 20 m2 de surface supplémentaire, vous devez obtenir un permis de construire. Pour avoir plis de détails vous pouvez contacter une entreprise de rénovation.

La charpente est-elle solide ?

C’est votre charpente qui décide en premier lieu de l’ampleur du chantier à entreprendre. Une structure traditionnelle sera plus facile à utiliser qu’un squelette composé d’une multitude de fermettes. Manipuler cette partie sensible de votre habitation, nécessitera de toute façon l’avis d’un spécialiste. Conçue pour résister à d’importantes contraintes, la charpente est néanmoins un tout délicat qui se manipule avec circonspection.

La hauteur des combles est importante

Les pièces que vous envisagez de créer doivent avoir une hauteur minimum d’1m80 par endroit. C’est à partir de cette cote sous plafond que la pièce est considérée comme habitable. La moitié de la surface au moins devrait avoir une hauteur de 2 m 20, comme partout ailleurs dans la maison. Si ce n’est pas le cas, deux options s’offrent à vous, et pas des moindres : surélever le toit, ou baisser le plancher. Si cette plateforme n’existe pas il faut en créer une qui puisse supporter les charges nouvelles, notamment si vous prévoyez d’installer des éléments assez lourds comme une baignoire par exemple. L’ensemble de la structure, murs comme charpente, est concernée par cette question du poids supplémentaire.

Différentes façons d’accéder à votre nouvel espace

Se pose la question de l’accès à votre nouvel étage. Les escaliers prennent plus de place qu’on ne le croit. Il faut prévoir une desserte aisée et sécurisée, qui permet éventuellement de monter des meubles. Vous aurez le choix entre plusieurs formes : escaliers droits, en colimaçon, reposant sur un axe central. Ou pourquoi pas une simple échelle de meunier ? Le confort d’utilisation dépendra de la largeur de vos marches. Là encore, le rôle de la charpente est essentiel. Si votre structure est réalisée avec des fermettes, vous devrez couper des éléments pour aménager une trémie. Cette opération devra être compensée par des renforcements.

Finaliser l’aménagement des combles

La finalisation de la création de vos combles, leur aménagement, fait partie intégrante du projet. Les questions attenantes à l’isolation sont particulièrement importantes. L’essentiel des déperditions d’énergie se fait par le toit ! Il faut veiller à la bonne aération du nouvel espace pour assurer la bonne santé du bâti. Chauffer une surface plus importante demandera plus d’efforts à votre chaudière actuelle. Pourra-t-elle assurer ce surcroît ? Devrez-vous prévoir l’utilisation d’une autre source d’énergie pour les combles ? L’électricité par exemple. Le prolongement de votre réseau de chauffage ou la réfection de l’installation électrique sera l’occasion de vérifier et d’améliorer la sécurité de ceux déjà en place. Le type de cloison choisi dépendra du poids que peut supporter votre plancher et de la place dont vous disposez.