Comment effectuer soi-même son installation électrique ?

Pour un bricoleur, il est tout à fait possible de réaliser soi-même son installation électrique. Évidemment, cela requiert la connaissance de l’essentiel des normes en électricité. Il faut également avoir quelques notions de base en électricité. Ainsi, la norme électrique en vigueur est la norme NFC 15-100. Une installation électrique peut partir de zéro ou être en rénovation. Dans le cas où une installation est déclarée non conforme, il s’agit généralement de problèmes que l’utilisateur peut résoudre facilement. Ils peuvent être l’absence de mise à la terre. Aussi, il faut placer une boche de terre dans le sol (par exemple, dans le jardin) ainsi qu’un différentiel au départ de l’installation. Tout cela ne demande pas de trop gros travaux. Si les travaux s’avèrent plus conséquents, l’utilisateur pourrait avoir besoin du marteau et du burin. Il est alors recommandé d’effectuer les travaux d’électricité en parallèle des travaux de rénovation complète. Ils consistent à dénuder intégralement l’habitation, pour ne garder que le gros oeuvre. La plupart du temps, il reviendra bien moins cher de partir de zéro. C’est le cas d’une nouvelle construction.

Pour ce qui est de la rénovation, l’utilisateur peut procéder par étapes, tout en continuant à utiliser l’ancienne installation. Cela durera jusqu’à ce que la nouvelle soit pleinement opérationnelle, afin de ne priver personne d’électricité.

Demander conseil et rester organisé

Lors de la réalisation des travaux d’installation électrique, il ne faut pas hésiter à demander conseil auprès des experts dans le domaine. Pour ce faire,l’utilisateur se rend dans des magasins de bricolage et voit les vendeurs ou les responsables. Il demandera conseil sur l’utilisation d’un matériel précis,son fonctionnement, sur la manière de l’agencer et de l’installer. Il peut aussi se rendre sur des sites comme www.europe-renovation.fr. De tels sites mettent à disposition de nombreux professionnels et/ou des amateurs éclairés, pour répondre efficacement sur une question précise. Aussi,tout commence par le dressage d’un plan par écrit.

Afin d’y arriver, il faut utiliser la bibliothèque de symboles électriques couramment utilisés. Ce plan conçoit et imagine la distribution électrique intégrale, au vu des différentes pièces et avec les emplacements des différents appareils. En parallèle, le bricoleur utilisateur assimilera au préalable le fonctionnement et le câblage des circuits de commande pour les éclairages. Pour ces derniers, il prendre pleinement connaissance du fonctionnement d’un interrupteur, d’un télé-rupteur et d’un va-et-vient. Également, il faut prévoir les circuits électriques de prises de courant, les circuits électriques spécifiques et le tableau électrique.Celui-ci constituera l’élément central et sécuritaire de toute l’installation.

Noter tout ce qui est fait et à faire

Comme expliqué précédemment, il faut être organisé. Du plan, l’utilisateur trace les emplacements des dispositifs sur les murs et plafonds. Ensuite, il pose les boîtes de dérivation et les différentes prises.Par ailleurs, il place le tableau électrique. A chaque étape, l’utilisateur doit noter ce qu’il fait. Cela permet de se constituer un récapitulatif précis des travaux, si besoin. Quand c’est fait, il enchaîne par le fait de raccorder tous les circuits aux coupe-circuits. Ce sont les fusibles ou les disjoncteurs.C’est à ce moment qu’il sera à même d’installer le chauffe-eau et de raccorder la prise de terre.