Comment bien choisir votre volet roulant ?

Le volet roulant traditionnel a été remplacé par un volet en bois, en PVC ou en aluminium. Il est utilisé dans la construction de bâtiments neufs. On distingue divers modèles de volets roulants.

Le volet roulant de rénovation est conçu sur mesure et adapté aux fenêtres et aux ouvertures. Ces dernières n’ont pas été prévues pour être équipées de volets roulants. La pose de ce type de volet (de face ou sous linteau) ne modifie en rien à la maçonnerie de votre fenêtre ou de votre porte. Le seul bémol de ce type de volet roulant est qu’il réduit la luminosité.

Le volet roulant Monobloc/Bloc-baie combine un volet et une fenêtre. Ce modèle est généralement fabriqué sur mesure et s’adapte aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Une manivelle ou un bouton motorisé permet de manœuvrer le volet depuis l’intérieur, sans ouvrir la fenêtre. Cette dernière génération de volet roulant a les grands avantages d’être bien isolée et étanche.

Le volet roulant de toit se présente sous la forme d’une fenêtre de toit. Ce type de volet a la faculté de conserver la température ambiante à l’intérieur. Il offre une meilleure protection contre la chaleur suffocante des combles en été et les intempéries. Il est également possible de l’équiper d’un mécanisme d’arrêt automatique ou d’une cellule photovoltaïque pour une alimentation à l’énergie solaire.

Le volet roulant de rénovation avec une moustiquaire intégrée fournit une protection efficace contre les insectes. Il fait à la fois office de volet roulant et de moustiquaire. Grâce à ce type de volet, vous n’aurez plus à brancher divers appareils contre les moustiques ou supporter les bombes parfois malodorantes. L’un des principaux avantages de ce volet est qu’il fonctionne indépendamment de la moustiquaire. Il est apprécié pour sa sécurité, son opacité, ainsi que sa facilité d’utilisation. (travaux rénovation maison)

Choisir le bon matériau pour ses volets roulants

Pour choisir le matériau qui convient le mieux à un volet roulant, il faut tenir compte de la situation géographique, du niveau d’isolation thermique, du style et de la couleur de votre logement.

Le volet roulant en bois est souvent sélectionné pour son aspect esthétique. Il procure une bonne isolation thermique et phonique. Cependant, ce type de volet requiert un entretien régulier. En effet, il faudra appliquer une peinture spéciale et de la lasure et renouveler cette opération tous les trois à six mois. Ce matériau est déconseillé si vous habitez en bord de mer.

Le volet roulant en aluminium est prisé pour ses atouts suivants : aspect esthétique, entretien facile, inoxydable, résistant aux intempéries, gamme de coloris étendue et isolation phonique optimale. Il est adapté aux fenêtres de grande dimension à cause de sa grande rigidité. Un panneau de volet roulant en aluminium est composé de lames injectées de mousse isolante. Plus la mousse est dense, plus le volet est rigide et sécuritaire.

Grâce à une performance reconnue en termes d’isolation thermique, les volets en PVC sont dédiés aux régions où la baisse de température est rude. Son prix est abordable, son entretien est facile. La lame du tablier PVC est creuse et les propriétés non-conductrices du PVC assurent les performances thermiques de ce type de volet. Cf : aménagement intérieur maison