Comment agrandir son logement ?

L’agrandissement de son habitation est une opportunité pour accorder une plus-value à celle-ci. Que ce soit pour y loger un salon, une chambre à coucher ou encore une salle de bains, un tel projet n’a qu’un seul objectif : augmenter votre espace de vie.

L’agrandissement de logement

Tout d’abord, il faut se rappeler que dans la plupart des cas, un logement n’est pas définitivement figé. En effet, pour certaines configurations, il existe toujours des solutions efficaces qui permettent d’optimiser son espace de vie. Certes, certains travaux peuvent être difficiles à mettre en œuvre et cela jouera sûrement sur le tarif, toutefois, cela en vaut le coup. Selon vos goûts et les possibilités (techniques et urbanistiques), vous avez la possibilité de préserver votre architecture ou encore de le rompre. Depuis le 1er janvier 2012, les formalités nécessaires pour les travaux sur constructions déjà existantes ont été modifiées (à voir ici). Vous pouvez donc facilement les entreprendre tout en respectant les règles d’urbanisme locales.

Les différentes solutions d’extension

L’extension contiguë

L’extension contiguë est sans doute la solution la plus utilisée, permettant de prolonger la maison latérale facilement. Vous pouvez l’envisager de plain-pied ou encore avec étage pour qu’elle puisse se caler sur les hauteurs existantes. En général, elle nécessite la création ou la modification des ouvertures pour garantir la jonction intérieure entre l’ancien et le nouvel espace.

La surélévation

Cette solution est très plébiscitée dans les grandes villes, où la densité exige d’élever son logement pour gagner d’espace. Toutefois, elle se présente coûteuse, puisqu’elle suppose des contraintes d’accès et de stockage de matériaux. Diverses précautions doivent être prises en compte, surtout la solidité de la construction déjà existante pour pouvoir supporter l’élévation.

L’excavation

Cette solution consiste à creuser dans les fondations pour gagner de la surface à vivre. S’adressant particulièrement à certaines configurations, elle permet de rendre habitable et confortable le sous-sol ou la cave.

L’annexion

Il est question ici de faire construire une annexe à l’habitation principale. Cette construction est moins aliénante architecturalement parlant et offre plus d’alternatives en termes de style, de volumes, de solutions constructives.

L’aménagement et l’isolation des combles

Si vous disposez d’un espace inexploité sous votre toit, vous avez la possibilité de le valoriser et de le transformer à votre goût. Facile et moins onéreux, l’aménagement de combles est une excellente solution pour optimiser votre surface à vivre. Bien évidemment, cela ne requiert pas d’importants travaux de construction, mais plutôt l’aménagement de volume encore inhabitable. Pour plus de confort, vous pouvez parfaitement entreprendre des travaux d’isolation des combles. Désormais, vous pouvez réduire les déperditions de chaleur au niveau du toit, ainsi que votre consommation en énergie. Vous pouvez également faire des économies non négligeables, et le retour sur investissement est garanti.

Jouer sur les couleurs

Les couleurs sombres absorbent la lumière et procurent de la profondeur, tandis que les couleurs claires offrent une impression de grandeur. Pour plus de lumière et d’espace ouvert, optez pour des couleurs vives et pâles. Vous pouvez installer des miroirs dans vos pièces pour agrandir votre habitation. En effet, vous pouvez créer une grande modification sur la perception de la surface à vivre quand ceux-ci sont situés sur des zones stratégiques, à l’abri des sources lumineuses.

Vous pouvez parfaitement agrandir votre habitation en fonction de vos envies, vos penchants et votre budget. Toutefois, pensez consulter les règles d’urbanisme locales de votre commune pour connaître les éléments autorisés et le COS de votre demeure.