Cheminée décorative : quel modèle choisir ?

Quand on a envie d’un intérieur chaleureux et accueillant, on pense souvent à la cheminée et à ses flammes réconfortantes. Tout le monde n’a pas la chance d’en posséder une mais il existe de vraies alternatives. Mais entre cheminée électrique et cheminée à l’éthanol, laquelle choisir ? Petit tour d’horizon des avantages et inconvénients.

La cheminée électrique

Nombreux sont ceux qui ont opté pour cette solution à la place du petit chauffage d’appoint disgracieux. Car il s’agit plus ou moins de la même chose, sauf que la cheminée électrique murale a un avantage très net sur l’esthétique.
On en distingue deux sortes : la cheminée mobile, qui est totalement autonome, et l’insert électrique, qui s’encastre dans un foyer déjà existant.

En ce qui concerne les avantages, aucun conduit nécessaire, elle se branche sur secteur. La majorité des modèles propose également de fausses flammes pour donner l’illusion d’un vrai feu de cheminée. Pour les inserts, ils présentent l’avantage de pouvoir aménager une cheminée mise hors service (une situation courante dans les appartements parisiens).
Au niveau de la puissance de chauffage, elle est égale à celle d’un chauffage d’appoint, efficace donc.

En outre, la plupart des modèles consomment beaucoup d’énergie, entre 1000 et 2000 watts. Pas vraiment l’idéal pour les économies d’énergie. Elle n’est pas non plus éligible au crédit d’impôt.

La cheminée au bioéthanol

Très en vogue depuis quelques années, la cheminée au bioéthanol présente de nombreux atouts, notamment pour ceux qui font particulièrement attention à l’esthétique de leur intérieur.

La cheminée au bioéthanol ne nécessite aucun branchement ni conduit, ce type de produits fonctionne grâce à un carburant végétal composé de betteraves ou de canne à sucre. L’utilisation en est grandement facilitée et l’alcool de betterave a en plus comme particularité d’être inodore.

Au niveau esthétique, la cheminée à l’éthanol produit de vraies flammes, ce qui apporte un côté chaleureux à la pièce. Elle s’adapte très bien aux maisons comme aux petites surfaces des appartements. Le choix est immense et il existe même des cheminées miniaturisées à poser sur une table basse.
Par contre, la puissance de chauffe est moindre par rapport à une cheminée électrique, et le coût à l’achat est bien plus élevé. Et même si on ne consomme pas d’électricité ou de gaz, le coût de l’éthanol peut vite monter. Comptez environ 50 euros mensuels si vous chauffez quotidiennement pendant deux à trois heures.

Pour une sécurité maximale, il faut veiller à ce que la cheminée soit conforme à la norme NF D35-386, qui vous garantit contre les risques de brûlure. Enfin, l’éthanol étant hautement inflammable, il faut également conserver les bidons dans un endroit sec à l’abri de la lumière ou d’une source de chaleur.