Acquérir une nouvelle chaudière, quel modèle choisir ?

Vous souhaitez effectuer quelques rénovations chez vous et dans la liste, vous aimeriez ajouter votre vieille chaudière au fioul. Effectivement, après qu’elle est servie une dizaine d’années, vous vous demandez s’il ne serait pas temps de l’envoyer à la retraite et d’opter pour un modèle de la nouvelle génération, mais vous hésitez, car elle ne vous a jamais fait faux bond.

Pour quelles raisons une chaudière doit-elle être remplacée ?

Votre chaudière, quelle qu’elle soit, a une longévité limitée. Dans le meilleur des cas, elle fonctionnera une quinzaine d’années, mais après cela il va falloir la changer. Plus vous continuez à la solliciter, plus les risques de pannes seront grands et quand cela arrive, les réparations vous coûteront plus chères. Et vu qu’il s’agit d’un ancien modèle, il sera difficile de trouver de nouvelles pièces de rechange. Vous payerez cher pour des pièces d’occasion qui ne seront pas garanties. Sûrement, vous vous direz que le changement d’une pièce est moins coûteux que d’acheter une nouvelle chaudière, mais les pannes peuvent être de plus en plus fréquentes et vous finirez par en chercher une nouvelle à la hâte pour vous chauffer pendant l’hiver.

D’un autre côté, le rendement de votre chaudière diminue à vue d’œil et vous constatez qu’elle devient de plus en plus énergivore, votre facture gonfle alors que vous n’avez rien changé à vos habitudes. Parlant d’habitude, vous attendez peut-être un heureux évènement ou votre colocataire est parti. Cela aura un grand impact sur votre consommation. Il sera plus judicieux de revoir la puissance de votre chaudière pour qu’elle soit adaptée à vos besoins.

Quels critères prendre en compte lors du choix d’une nouvelle chaudière ?

D’abord, définissez vos besoins et votre consommation d’énergie. Faites appel à un spécialiste qui fera un audit complet et vous renseignera sur les performances de votre chaudière actuelle et en conséquence vous conseillera sur le modèle qui vous conviendrait. La chaudière est également une installation qui requiert de l’espace, pensez aux chaudières murales si vous possédez un petit appartement ou celles au sol si vous possédez une grande surface.

Choisissez une chaudière pour son rendement. Un taux de 90 % serait l’idéal ainsi, vous ferez une grosse économie en ce qui concerne l’énergie.

À titre indicatif, certaines chaudières à condensation offrent un rendement allant jusqu’à 105 %. Prenez également le temps de vous pencher sur la puissance.

Ne prenez pas au pif une chaudière puissante alors que vous ne consommez pas autant d’énergie. Vous ferez des dépenses inutiles. À contrario, ne soyez pas non plus radin au point d’acheter une chaudière moins puissante qui ne pourra pas suivre votre consommation, car elle sera surmenée et sera encore plus énergivore.

Considérez aussi le combustible. Une source d’énergie à la fois économique et écologique comme les granulés par exemple serait un bon investissement. Sur le marché, le bois est le moins cher parmi les sources d’énergie et en prime, il est renouvelable. Mais si vous optez pour ce combustible, assurez-vous d’avoir de la place pour le stockage.

« Coup de pouce chauffage » : une nouvelle chaudière pour un euro

Le projet de l’État visant à remplacer 600 000 chaudières au fioul d’ici deux ans peut sembler ambitieux. Mais pour y arriver, il mise sur son opération « coup de pouce chauffage » ainsi que l’Aide Habiter Mieux Agilité permettant aux modestes foyers d’acquérir une nouvelle chaudière pour un euro. Ainsi, tous les ménages souhaitant remplacer leur chaudière au fioul ou au gaz par un système de chauffage plus économique, plus écologique et plus performant pourront en bénéficier. Certaines conditions sont à respecter, entre autres, un revenu dont le plafond est défini par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) et un montant des travaux ne dépassant pas 2 650 € TTC.