Montage d’un échafaudage : conseils et astuces

L’échafaudage est un appareil qui facilite la vie des ouvriers du bâtiment. Travailler en hauteur a toujours été pénible. L’ouvrier craignait pour sa vie. Avec les améliorations apportées sur l’appareil, il est possible d’œuvrer sans peur de tomber en bas. Il suffit de respecter les normes de montages afin de pouvoir utilisé un appareil sécurisé.

Les règles à respecter avant de monter un échafaudage

L’échafaudage simplifie les tâches en hauteur. Il assiste les  ouvriers dans leur travail. Il peut aussi  être utilisé par les particuliers. Ces derniers devraient user d’un echafaudage roulant, car il est simple à monter grâce au système d’attache. Le déplacement de l’appareil se fait à l’aide des roues.

Monter cet appareil exige le respect des règlements établis par la puissance publique s’il est utilisé sur un chantier. Il ne peut pas être monté par n’importe qui. Le montage doit être réalisé par un professionnel ayant suivi une formation. Il doit vous attester ces compétences de monteur et de démonteur. Le montage doit convenir à la configuration du lieu. Le monteur est le seul à connaître les dimensions de calcul à respecter lors de l’installation.

Par contre, l’assemblage de l’outil pour un  usage personnel ne nécessite pas le suivi d’une formation. Vous devez simplement suivre  les consignes dans la notice. Il faut vérifier la structure de l’appareil, les charges supportées, les techniques d’assemblage des pièces.

Technique de montageechafaudage-petit-modele

Avant de monter un echafaudage, il faut prendre certaines précautions. Il est important d’avoir en votre possession certains matériels  comme  un harnais, un casque, des chaussures de bricolage, des  gants, un niveau, un marteau et des clés adaptés à votre appareil. Peu importe le modèle de votre échafaudage qu’il soit un échafaudage roulant ou fixe. Vous devez faire l’assemblage sur un sol stable. Dans le cas où il est meuble, vous pouvez poser un plancher. Le montage ne doit pas s’effectuer à proximité des câbles électriques.

L’assemblage de l’échafaudage se fait à deux. Il faut commencer par fixer les vérins sur les madriers. Ensuite, vous installez le cadre.  La pose des croisillons de sécurité permet de fixer les cadres entre eux. Cette étape marque la fin de l’installation du premier niveau. Il vous reste à vérifier si votre appareil forme un rectangle. Dans le cas contraire, vous devez ajuster en vous servant des vérins.

Le deuxième  et les autres niveaux  sont à  installer en fixant le cadre avec des goupilles d’accouplement. Cette tâche se fait en se servant d’une vis queues de cochons ou de raccords bananes.