Le Salon du meuble à Milan

Le traditionnel Salon du meuble, du mardi 14 au dimanche 19 avril, à Milan, bénéficierait-il d’un effet « exposition universelle » (avec ses 20 millions de visiteurs attendus dès le 1er mai) ?

Pour cette 54e édition, une concentration remarquable de designers de renom devraient poser leurs valises dans la capitale lombarde, du Britannique Tom Dixon, qui a investi un théâtre de l’époque mussolinienne pour y déployer (en musique, comme toujours) sa nouvelle collection, jusqu’au Japonais Nendo, auréolé du titre de « designer de l’année » par le Salon Maison & Objet 2015, qui s’est installé au Museo della Permanente, entouré de ses cent dernières créations (« Nendo Works 2014-2015 »). Au Palazzo Litta, les stars sont à tous les étages.

Les Brésiliens Humberto et Fernando Campana sont acteurs et scénographes d’une exposition orchestrée par Waldick Jatoba, « Mercado Arte e Design a Milano », mettant en avant le design contemporain de leur pays. Au rez-de-chaussée, avant-goût d’une grande rétrospective prévue au Grand-Hornu, en Belgique, cet automne, consacrée aux trente-cinq ans de carrière du Britannique Jasper Morrison.

Newson, Starck & Cie

Au premier étage, les deux maestros italiens Andrea Branzi et Michele De Lucchi présentent les projets d’étudiants de l’Ecole polytechnique de Milan, sur le thème « Esthétiques de la misère », un concept souvent abordé en littérature ou au cinéma, mais quasi absent de l’univers design.

Voilà pour les expositions. Côté édition, la prestigieuse maison Taschen inaugure sa première boutique, confiée à l’Australien star – recruté en septembre 2014 par Apple –, Marc Newson. Le Musée Kartell, qui fête ses 15 ans, rouvre ses portes après un lifting : l’éditeur en profite pour rendre hommage à Ettore Sottsass et au groupe Memphis, avec une collection exclusive de vases, de tabourets et de lampes dessinés par le maestro.

De son côté, le Français Philippe Starck célèbre avec Alessi « 25 ans sans presser de citron », soit l’anniversaire du fameux presse-agrume Juicy Salif, plus beau que fonctionnel ! Et pour que cette effervescence autour de Milan, capitale du design, laisse d’impérissables souvenirs, le site marchand italien Yoox.com a eu l’idée de demander à une dizaine de talents de dessiner des accessoires exclusifs – assiettes, bijoux… –, inspirés notamment par la cathédrale de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge.

Source : lemonde.fr/m-design-deco