Réussir les travaux de sa salle de bain

Maison Magazine vous donne 6 clés pour réussir à coup sûr l’aménagement de votre salle de bains pratique, fonctionnelle et moderne ; sans oublier, respectueuse de l’environnement.

1. Fixez un budget pour la salle de bains
Savoir où vous voulez aller permet d’éviter que l’on vous emmène n’importe où ! Avant de confier votre projet à un professionnel, soyez clair à tous points de vue : budget, envies, style… C’est le passage obligé pour obtenir la salle de bains de vos rêves.

2. Précisez vos souhaits
Voulez-vous ou non installer un WC, désirez-vous une douche ou une baignoire, voire les deux ? Votre salle de bains servira-t-elle de buanderie ou de dressing ? Pour l’artisan qui prendra en charge l’aménagement des lieux, ce cahier des charges est aussi important que les données techniques.

3. Définissez les priorités
Vous serez amené à faire des compromis, que ce soit pour des questions de budget, d’espace disponible ou de faisabilité. Par exemple, vous rêvez d’une baignoire îlot, mais accepterez-vous de réduire les dimensions de la douche ? Vous voulez un maximum de rangements, mais allez-vous pour autant renoncer aux toilettes ? Soyez prêt à faire des choix.

4. Évitez les pièges
Ne vous contentez pas, sous prétexte de réduire le coût, d’un meuble-vasque dont l’intérieur, peu pratique, sera mal utilisé. Même s’il est plus onéreux, préférez un meuble avec tiroirs coulissants et compartiments aménagés. Et si vous rêvez d’une baignoire balnéo, choisissez un système de qualité (programmes, automatismes…), car vous y prendrez goût et l’utiliserez souvent.

5. Soignez l’agencement de la salle de bains
Plus que le style décoratif, c’est l’aménagement qui importe, surtout lorsque l’espace est grand : évitez d’aligner les appareils sanitaires le long des murs, prévoyez le point d’eau face à l’entrée, cachez les WC derrière une mini-cloison, préservez la liberté de mouvement… Feuilletez les magazines, faites un plan et rendez-vous sur les sites des fabricants (www.salledebains.fr) : ils permettent souvent de réaliser son propre agencement.

6. Visez les économies d’eau
La robinetterie doit concilier confort et respect de l’environnement. Mousseurs, aérateurs et autres limiteurs de débit permettent de réaliser des économies sans s’en rendre compte. Les WC, dotés d’un mécanisme de chasse à double volume, contribuent également à ces efforts. Nos gestes quotidiens ont eux aussi une influence sur les économies réalisables. Ainsi, un robinet laissé ouvert pendant le brossage des dents, et ce sont jusqu’à 10 000 litres d’eau gâchés par an ! Et pensez à traquer les fuites : un robinet qui goutte laisse s’écouler jusqu’à 100 litres par jour, une chasse d’eau défectueuse jusqu’à 1 000 litres.

Source : Paru dans Maison Magazine (HS) de Le guide 2014 de la construction